CONCERT

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Inv 682 ; Inv 233

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

CONCERT

Ecole-pays

Italie(?), Italie, Bologne(d'après)

Anciennes attributions

Spada Leonello, d'après(Brejon de Lavergnée et Thiébaut,1981)

Période de création

17e siècle(?)

Millésime de création

1615 après, 1683 avant

Période de l’original copié

1er quart 17e siècle

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 130,l. 178

Contexte historique

Genèse

Copie, reproduit en gravure

Historique

Copie dans le même sens que l'original d'après le Concert(Inv 681)de Spada conservé au Louvre,son format correspond à peu près aux proportions de l'oeuvre originale avant agrandissements,de sorte qu'elle a pu être exécutée avant 1683;il ne semble pas que l'on puisse la confondre avec une copie d'après le Dominiquin,représentant des joueurs d'instruments,figures comme nature,ayant de hauteur 5 pieds 3 pouce sur 4 pieds 11 pouces de large [c'est à dire:H. 169,l. 160],inventoriée en 1709-1710 par Nicolas Bailly dans la collection deLouis XIV(Engerand,1899);autre version conservée à la galerie Borghèse de Rome(Inv 41);copies dans des collections particulières et à l'Albertina de Vienne(Inv 2286);gravé par Boulanger ainsi que par Chauveau(?,Brejon de Lavergnée,1987,no 52),par Duflos dans Monicart(1720,p. 247),par Dumet/Lerouge/Géraut dans Lavallée et Filhol(1810,pl. 465), par Girard/Chaponnier,par Eléonore Lingée dans Landon(1823,pl. 51),Labadie/Morel dans Croze-Magnan et Emeric-David(1803,pl.5)et dans Veyran(1877-79),par Picart et un anonyme du 19e siècledans Toulongeon(1802,pl.770)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, mode d'acquisition inconnu, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1824 inscrit sur l'inventaire

Lieu de dépot

Dépôt ; Le Havre ; musée Malraux

Date de dépôt

1872 déposé

Informations complémentaires

Bibliographie

LOIRE Stéphane,musée du Louvre,département des peintures,Ecole Italienne,XVIIe siècle,1,Bologne,Paris,1996,p. 425