LA RESURRECTION DU CHRIST

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Inv 201 ; Inv D 896 1 2

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

LA RESURRECTION DU CHRIST

Ecole-pays

Italie, Italie, Bologne(d'après)

Anciennes attributions

Carrache Annibal(Monicart,1720);Carrache Annibal,attribué à(Albenas,1910);Carrache Annibal,d'après(Posner,1971);réplique(Boschloo,1974);copie(Cooney et Malafarina,1976);Carrache Annibal,entourage(Brejon de Lavergnée et Volle,1988);Badalocchio Sisto(Montcouquiol,1988);Albane(Brogi,1990);copie(Schnapper,1994)

Période de création

17e siècle

Millésime de création

1685 avant

Période de l’original copié

4e quart 16e siècle

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, cuivre

Mesures

H. 40,l. 30

Précisions sujet représenté

L'iconographie combine le thème de la Résurrection avec ceux de la Transfiguration et de l'Ascension puisque le tableau montre le Christ s'élevant au dessus du sarcophage pour prendre son élan vers le ciel dans un puissant mouvement ascensionnel et au milieu d'une gloire d'anges, Carrache a enrichi ce sujet de deux motifs apparaissant jusque-là séparément dans des Résurrection:celui du sarcophage fermé par un sceau qu'un soldat désigne à un pharisien et celui du soldat endormi sur son couvercle, il est possible que cette combinaison résulte d'une incitation de Paleotti et de Molanus à montrer le sépulcre fermé,afin de rendre plus évident le miracle de la Résurrection,d'autres théologiens de la Contre-Réforme avaient d'ailleurs qualifié de faute grossière le fait de représenter le Christ sortant de son tombeau ouvert

Source représentation

Nouveau Testament

Contexte historique

Genèse

Copie, reproduit en gravure

Historique

Copie d'après la Résurrection du Christ d'Annibal Carrache(Inv 200)peinte en 1593 et conservée au Louvre;gravé par Maria Cosway dans Griffiths(1802,pl. V),par Madeleine Hortemels/Charles Cochin dans Monicart(1720,p. 190)

Informations juridiques

Statut juridique

Musée du Louvre département des Peintures, propriété de l'Etat

Date acquisition

1685 acquis;1798 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Hérault(marchand) ; Louis XIV(1685) ; Coll.de la Couronne

Lieu de dépot

Dépôt ; Montpellier;musée Fabre

Date de dépôt

1896 déposé

Ancien dépôt

Muséum central des arts (à partir de 1798)

Informations complémentaires

Commentaires

Cette copie a été acquise par Louis XIV auprès du marchand Hérault pour 4000 livres,prix considérable peut-être parce que l'original était encore peu connu:le grand tableau ne fut légué à l'église du Corpus Domini de Bologne qu'en 1689,deux ans avant d'être gravé par Giuseppe Maria Mitelli

Bibliographie

LOIRE Stéphane,musée du Louvre,département des peintures,Ecole Italienne,XVIIe siècle,1,Bologne,Paris,1996,p. 387