machine à dissoudre : machine pour la préparation du plâtre

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à dissoudre

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Machine pour la préparation du plâtre

Titre courant

Machine à dissoudre : machine pour la préparation du plâtre

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; 28 rue Donzelot ; usine de porcelaine Alluaud, puis Charles Field Haviland, puis G.D.M., puis G.D.A., puis S.L.G.P., puis Royal-Limoges

Numéro INSEE de la commune

87085

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Limoges

Canton

Limoges-Le Palais

Lieu-dit

Les Casseaux

Adresse de l'édifice

Donzelot (rue) 28

Nom de l'édifice

Usine de porcelaine Alluaud, puis Charles Field Haviland, puis G.D.M., puis G.D.A., puis S.L.G.P., puis Royal-Limoges

Référence Mérimée de l'édifice

IA87000220

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans l'ancien atelier de fabrication Céramine désaffecté.

Description

Catégorie technique

Industrie de la céramique - du verre et des matériaux de construction

Structure et typologie

Matériau d'origine minérale (solide, produit brut)

Matériaux et techniques d'interventions

Métal

Description matérielle

Posée sur un socle en béton de 0, 7 m de hauteur, cette machine est composée d'un arbre vertical muni de pales et surmonté d'un mécanisme de transmission. L'ensemble est fixé par une potence au-dessus d'une cuve en tôle dans laquelle étaient déversés l'eau et le plâtre à dissoudre. Le fond de la cuve est escamotable, permettant ainsi de récupérer le plâtre. Une tôle trapézoïdale, placée sous la cuve, faisait office de plan incliné pour récupérer le plâtre lors du retrait du fond de la cuve. La machine est munie au-dessus de la potence d'un moteur électrique. Elle est aujourd'hui hors d'état de marche, inutilisée depuis l'arrêt de la production de la société Céramine dans les années 1970.

Dimensions normalisées

H = 1,60 m ; la = 0,80 m ; l = 1,20 m

État de conservation (normalisé)

Hors état de marche

Inscription

Inscription concernant le fabricant

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant le fabricant : Bonnet, Villefranche, Rhône.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bonnet (usine)

Lieu de création

Rhône-Alpes, 69, Villefranche

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Description historique

Cette machine à dissoudre construite par la société Bonnet à Villefranche (69) équipait les ateliers de la société Céramine, installée sur le site de l'usine des Casseaux à partir de 1949, pour la fabrication de porcelaine industrielle. Elle date probablement des années 1950. Elle était destinée à la préparation du plâtre entrant dans la fabrication des moules pour le coulage de la porcelaine.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Moteur électrique

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine, Maison de la Région - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Limoges - 27, boulevard de la Corderie - CS 3116 - 87031 Limoges Cedex 1 - 05 55 45 19 00

1/3
Vue générale de la machine.
Vue générale de la machine.
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image