chaîne de préparation de la barbotine dite marche à pâte (2 machines à liquéfier, 1 machine à épurer par filtration, 2 machines à pomper, 4 moteurs électriques)

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à liquéfier (2), machine à épurer par filtration, machine à pomper (2), moteur électrique (4)

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

1

Appelation d'usage

Chaîne de préparation de la barbotine ; marche à pâte

Titre courant

Chaîne de préparation de la barbotine dite marche à pâte (2 machines à liquéfier, 1 machine à épurer par filtration, 2 machines à pomper, 4 moteurs électriques)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; 239 avenue des Casseaux ; usine de porcelaine Manufacture Nouvelle de Porcelaines, puis Artoria

Numéro INSEE de la commune

87085

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Limoges

Canton

Limoges-Le Palais

Lieu-dit

Zone industrielle du Haut-Carrier

Adresse de l'édifice

Casseaux (avenue des) 239

Nom de l'édifice

Usine de porcelaine Manufacture Nouvelle de Porcelaines, puis Artoria

Référence Mérimée de l'édifice

IA87000264

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Etage de soubassement des ateliers de fabrication.

Description

Catégorie technique

Industrie de la céramique - du verre et des matériaux de construction

Structure et typologie

Matériau d'origine minérale (liquide, produit brut), fonctions successives

Matériaux et techniques d'interventions

Béton, métal, bois

Description matérielle

Dans une première cuve hexagonale en béton armé, haute de 1, 5 m et pour un diamètre de 1, 8 m, sont introduits l'eau et la pâte à porcelaine en poudre conditionnée en sac. Ce mélange est soumis à l'action d'un délayeur Vicentini constitué d'un axe métallique muni d'une hélice tripale. La barbotine ainsi obtenue est soumise ensuite à l'action d'une machine à épurer par filtration appelée filtre vibrant placée à la base de la cuve hexagonale, avant d'être stockée dans une seconde cuve en béton enterrée, circulaire, d'un diamètre de 3, 4 m (profondeur non mesurée) et recouverte d'un plancher en bois. L'homogénéité de la barbotine est maintenue par un second délayeur Vicentini. Deux pompes du même constructeur permettent l'extraction de la barbotine, pour la diriger par tuyau vers les ateliers de coulage. Les délayeurs et les pompes sont équipés de moteurs électriques indépendants.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Plaque signalétique

Précisions sur l'inscription

Plaques signalétiques : (1er délayeur) Vicentini, OFC Officine Fonderie di Cavazzale, Vicenza, anno 1973, Matr. AG 3 328 ; (moteur électrique 1er délayeur) ASGEN Ansaldo San Giorgio Compania General, Genova, Italia, Motore Asinch. Triphasé, T. EC 112 M 4, n° 3102838, 5, 5 cv, M. 1400, 50 Hz, A. 1619.3 ; (filtre vibrant) OFC 1973, Matr. [illisible] ; (2 pompes) Vicentini, Officine Fonderie di Cavazzale, Vicenza, Italia, 1973, Matr. PM 2300 et 2312 ; (2 moteurs électriques pompes) ELETAR, 3 cv, 1974.

Historique

Lieu de création

Italie, Vicence ; Italie, Gênes

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1973

Description historique

Cette chaîne de préparation de la barbotine, pâte liquide destinée à la fabrication de la porcelaine par coulage, fut installée en 1973 lors de l'extension de l'usine. Ces équipements ont été construits par les constructeurs italiens Vicentini et Eletar (moteurs).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine, Maison de la Région - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Limoges - 27, boulevard de la Corderie - CS 3116 - 87031 Limoges Cedex 1 - 05 55 45 19 00

Ateliers des 'marches à pâte' : vue générale des équipements de préparation de la barbotine. De gauche à droite, la première cuve de délayage, le filtre vibrant, la seconde cuve et les pompes (en arrière-plan).
Ateliers des 'marches à pâte' : vue générale des équipements de préparation de la barbotine. De gauche à droite, la première cuve de délayage, le filtre vibrant, la seconde cuve et les pompes (en arrière-plan).
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image