machine à raboter : coupoir à caractères

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à raboter

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Coupoir à caractères

Titre courant

Machine à raboter : coupoir à caractères

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; 94 rue François-Perrin ; fonderie typographique Jules Dutreix et Compagnie, puis Fonderie Centrale Typographique, puis France Fonderies Typographiques

Numéro INSEE de la commune

87085

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Limoges

Canton

Limoges-Emailleurs

Adresse de l'édifice

François-Perrin (rue) 94

Nom de l'édifice

Fonderie typographique Jules Dutreix et Compagnie, puis Fonderie Centrale Typographique, puis France Fonderies Typographiques

Référence Mérimée de l'édifice

IA87000223

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans l'atelier de fonderie de caractères.

Description

Catégorie technique

Industrie du papier et de l'imprimerie

Structure et typologie

Matériau d'origine minérale (solide en masse, produit fini)

Matériaux et techniques d'interventions

Métal, bois

Description matérielle

Ce coupoir à caractères est constitué d'un plan de travail en acier reposant sur un châssis en fonte ouvragée (ajourée de croix de Saint-André...). La marque du constructeur est inscrite sur ce châssis. Les caractères, après fabrication par les machines à fondre, sont disposés sur des composteurs (ou justifieurs), stockés sur des haies. Pour raboter les caractères d'un composteur, on bloque ce dernier au centre du coupoir, grâce à une sorte d'étau actionné par un levier latéral. Le coupoir est équipé de plusieurs rabots manuels, adaptés aux différents caractères et équipés de différents fers (fer de pied, de cran ou d'oeil). Il possède aussi un reposoir constitué de barreaux de bois, sur lesquels sont stockés une partie des rabots utilisés. Toutes les opérations sont entièrement manuelles.

Dimensions normalisées

H = 1,10 m ; l = 1,00 m ; la = 0,65 m

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Inscription concernant le fabricant

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant le fabricant : Laurent Deberny.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Deberny (usine)

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

Limite 19e siècle 20e siècle

Description historique

Cette machine à raboter les caractères, appelée coupoir à caractères, construite par les ateliers parisiens Laurent Deberny, pourrait dater du dernier quart du 19e siècle ou du premier quart du 20e siècle. Le coupoir est utilisé dans la phase d'apprêtage des caractères, après l'opération de fonderie. D'autres coupoirs, à caractères ou à filets, sont conservés en divers lieux de l'usine, mais ne sont plus utilisés.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine, Maison de la Région - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Limoges - 27, boulevard de la Corderie - CS 3116 - 87031 Limoges Cedex 1 - 05 55 45 19 00

1/3
Vue générale du coupoir.
Vue générale du coupoir.
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image