POP

Plateforme ouverte du patrimoine

ensemble de 6 verrières : scènes de la vie du Christ

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Verrières historiées ; verrière décorative

Titre courant

Ensemble de 6 verrières : scènes de la vie du Christ

Localisation

Localisation

Occitanie ; 81 ; Rabastens ; Notre-Dame-du-Bourg (place) ; église paroissiale Notre-Dame-du-Bourg

Numéro INSEE de la commune

81220

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tarn

Canton

Rabastens

Adresse de l'édifice

Notre-Dame-du-Bourg (place)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Notre-Dame-du-Bourg

Référence Mérimée de l'édifice

IA81000302

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Lancettes (2) ; tympan ajouré

Matériaux et techniques d'interventions

Verre transparent (en plusieurs éléments) : peint, polychrome, grisaille sur verre ; plomb (réseau)

Description matérielle

Les six verrières sont situées dans le choeur, de part et d'autre de la rose axiale. Elles sont chacunes divisées en deux lancettes trilobées surmontées par un quadrilobe. Sur chacune des deux lancettes sont superposées deux scènes historiées, disposées dans des hexagones.

Indexation iconographique normalisée

Mise au tombeau ; Descente de Croix ; Pèlerins d'Emmaüs ; Les Saintes Femmes au tombeau ; Jardin des oliviers ; Crucifixion ; Apparition à saint Thomas ; Ascension ; Pentecôte ; Cène ; Entrée à Jérusalem ; Flagellation du Christ ; Passion ; Annonciation ; vie de la Vierge ; Nativité ; Fuite en Egypte ; Christ enseignant ; Jésus et les Docteurs ; ornement géométrique ; ornement végétal ; armoiries

Description de l'iconographie

Baie 1 : Cène, l'entrée à Jérusalem, la Flagellation, la Crucifixion. Baie 2 : mise au tombeau, descente de croix, pèlerins d'Emmaüs, les saintes femmes au tombeau. Baie 3 : l'Annonciation, la Sainte Famille ; les deux scènes inférieures sont illisibles. Baie 4 : le jardin des oliviers, la Crucifixion. Baie 5 : la fuite en Egypte, la Nativité, Jésus au milieu des Docteurs, l'Atelier de saint-Joseph. Baie 6 : l'apparition à Thomas, le repas avec les pèlerins d'Emmaüs, la Pentecôte, l'Ascension. Blason : parti au premier d'azur à huit besants d'or, au second de gueule à cinq raves d'argent. Ces armoiries se retrouvent sur au triforium.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Remontage

Inscription

Marque ; signature

Précisions sur l'inscription

En bas de la verrière 5 : GESTA

Historique

Personne morale créatrice de l'objet

Gesta (atelier)

Siècle de création

14e siècle ; 3e quart 19e siècle ; 20e siècle

Année de création

1858 ; 1863

Description historique

D'après Guy Ahlsell de Toulza, les fenêtres de la nef et du choeur étaient fermées par des vitres blanches sur lesquelles étaient peints les blasons du roi, de la ville de Rabastens et du prieur Jean de Bérailh. Seule la fenêtre d'axe possédait une verrière historiée du 14 siècle. Constituée de deux lancettes, elle comprenait huit médaillons sur le thème de la Passion ainsi que deux blasons. Ceux-ci correspondent sans doute aux blason du collège des consuls qui auraient offert à l'église ce vitrail avant 1389. L'ensemble a été restauré et remonté par Gesta en 1858 qui en fit deux verrières de deux lancettes installées dans les deux chapelles de part et d'autre de la chapelle d'axe (baies 1 et 2). Les verrières 3 et 4 ont été complètement créées par Gesta en 1863 : il y a repris la composition d'ensemble des verrières anciennes mais ne s'est pas attaché à en reproduire le style. Il a intégré en partie basse de la baie 3 les deux blasons anciens. Le vitrail de la baie 4 fut donné par M de Combettes du Luc. Les autres vitraux furent payés par la fabrique et par des dons particuliers. Les baies 5 et 6 semblent être recomposées à partir d'éléments anciens. La mauvaise intégration des barlotières dans certaines compositions (partie inférieure de la baie 6) témoigne d'un remontage assez sommaire. L'ensemble a été en partie remonté depuis 1938 car la description donnée par Gaston Pagès ne correspond pas exactement à l'état actuel : l'incrédulité de saint Thomas et les pèlerins d'Emmaüs semblent ainsi avoir été échangés.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1975/01/08 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47