tableau et son cadre : L'Assomption de la Vierge

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Appelation d'usage

Numéro d' inventaire du FNAC : PFH-1451

Titre courant

Tableau et son cadre : L'Assomption de la Vierge

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Brassac ; église paroissiale Saint-Georges

Numéro INSEE de la commune

81037

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Sidobre

Canton

Brassac

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Georges

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, revers de la façade occidentale

Lieu de déplacement de l'objet

Midi-Pyrénées, 81, Espérausses, église Saint-Jacques du hameau de Camalières

Description

Catégorie technique

Peinture, menuiserie

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (en un seul lé, support) : peinture à l'huile, bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, doré, sur apprêt, stuc : moulé, doré

Description matérielle

Le tableau se trouve aujourd' hui au revers de la façade occidentale de l'église de Camalières. Le tableau est une peinture à l'huile sur toile, de format rectangulaire vertical. Le support comporte un seul lé de toile. Le cadre à onglet et vis de rappel, en bois, est doré sur apprêt de plâtre. Il comporte un décor de stuc doré. Le tableau est accroché au mur par deux tenons en haut, son cadre inférieur reposant sur 3 tenons fichés horizontalement dans le mur.

Indexation iconographique normalisée

Scène biblique (Assomption, nuée, ange, dans les airs, fond de paysage), ornement à forme végétale (feuille d'eau)

Description de l'iconographie

Le tableau représente la Vierge soutenue par 4 anges la portant dans une nuée. La Vierge étend ses bras et lève les yeux au ciel. La scène comporte un fond de paysage avec la représentation d' une ville italianisante à l' arrière-plan. Le cadre est orné d'une frise de feuilles d' eau.

Dimensions normalisées

H = 390 ; la = 350
Dimensions très approximatives de la toile à l' ouverture du cadre.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

La toile est couverte de chancis. Les gravats se sont accumulés derrière la toile menaçant de la percer. Nombreux manques dans le cadre, attaqué par les insectes xylophages, en particulier au niveau de l' apprêt

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Ducis Louis (peintre)

Auteur du projet

Poussin Nicolas (d'après, peintre)

Personne morale créatrice de l'objet

Française (école)

Lieu de provenance

Dépôt de l'Etat

Etape de création

Copie (de peinture)

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1828

Description historique

Ce tableau représentant l' Assomption de la Vierge est une oeuvre du peintre français Louis Ducis (1775-1847). Cet élève de David, exposant au Salon de 1804 à 1838, exécute de nombreux tableaux de genre et d' histoire ainsi que des portraits. Ce tableau est une réplique plus grande que nature de la composition de Nicolas Poussin commandée par Henri d' Etampes Valencay, ambassadeur de France à Rome et peinte entre 1649 et 1650, la première gravure de l' oeuvre étant datée de 1650. Ayant appartenu aux collections de Louis XIV, le tableau original est aujourd' hui conservé au musée du Louvre (INV 7284). Cette réplique est achetée par commande à l' artiste en 1828, pour la somme de 1500 francs et mis en dépôt cette même année dans l' église paroissiale Saint-Georges de Brassac. Selon la tradition locale, il a été offert à la paroisse par le roi Charles IX, avec un autre tableau représentant La Flagellation, toujours en place (IM81000189). Une lettre du ministère de l' Intérieur en date du 4 septembre 1828 au préfet du Tarn l' avertit que le tableau de Ducis est attribué pour la décoration de l' église de Brassac. Le tableau sera envoyé une fois terminé, ce qui indique que l' oeuvre est alors à cette date en cours d' exécution. Le tableau est mentionné dans l' inventaire du 24 février 1906 consécutif à la loi de 1905 de la séparation de l' Eglise et de l' Etat. Il est décrit comme étant accroché derrière le maître-autel, avec son cadre en bois doré, de 5 mètres de hauteur sur 4 mètres de largeur environ, représentant l' Assomption et non signé. Estimé 40 francs, il est également décrit comme étant en très mauvais état. L' église a été entièrement reconstruite à partir de 1923, c' est peut-être à cette occasion que le tableau de Louis Ducis a alors été transporté dans l' église Saint-Jacques du hameau de Camalières situé sur la commune voisine d' Espérausses. A la suite de ce récolement, le tableau devrait être rapatrié dans l' église de Brassac. L' oeuvre est répertoriée sur les registres du FNAC sous le numéro d' inventaire PFH-1451.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des oeuvres appartenant à l'Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Midi-Pyrénées - Direction de la Culture et de l'Audiovisuel - Service Connaissance du Patrimoine
22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - 05.34.45.97.33

Vue de l'oeuvre, huile sur toile, copie d'après Poussin par Louis Ducis, 1828, dépôt du FNAC en 1828, aujourd'hui déposée dans l'église Saint-Jacques de Camalières (commune d'Espérausses).
Vue de l'oeuvre, huile sur toile, copie d'après Poussin par Louis Ducis, 1828, dépôt du FNAC en 1828, aujourd'hui déposée dans l'église Saint-Jacques de Camalières (commune d'Espérausses).
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image