affiches, documents publicitaires divers et emballages pour les tisanes Boldoflorine, Calmiflorine et Saliflorine

Désignation

Dénomination de l'objet

Affiche, dessin, photographie

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Documents publicitaires, éléments d'emballage

Titre courant

Affiches, documents publicitaires divers et emballages pour les tisanes Boldoflorine, Calmiflorine et Saliflorine

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Yvelines (78) ; Houdan ; 26 rue du Mont-Rôti

Numéro INSEE de la commune

78310

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Houdan

Adresse de l'édifice

Mont-Rôti (rue du) 26

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Description

Catégorie technique

Imprimerie

Matériaux et techniques d'interventions

Papier

Description matérielle

Ensemble de projets, de documents publicitaires (affiches, encarts de presse, dépliants, cartes de voeux) et d'éléments de packaging ventant les mérites des tisanes Boldoflorine, Calmiflorine et Saliflorine, réalisés de 1937 à 1965. 'Il faut mourir jeune... le plus tard possible', Un mouton sauve la vie de milliers de personnes', 'En Chine, les bourreaux vendent la bile...', Grand concours de la vedette inconnue', Boldoflorine régulateur du foie', 'L'homme est une machine vivante', 'Service de publicité par tableaux exposés en vitrine', 'Il était une fois, dans la ville de Foix', 'Ne vous replâtrez pas le visage !', 'Rien que des plantes', 'Le Bon Dieu qui s'y connait n'a pas créé les plantes que pour les chiens', 'Ambulance officielle du tour de France', 'carte postale, franchise militaire', 'Gloire aussi à la ...', 'Long live the queen', 'Blodoflorine, la bonne tisane pour le foie', 'Autrefois elixir du Dr Faust.. aujourd'hui la Boldoflorine', 'Boldoflorine au service de sa majesté le foie', 'La Boldoflorine à la manière de notre bon La Fontaine, le pharmacien et ses enfants'. Le fonds documentaire de l'entreprise Fouché a rejoint les collections du Fonds de dotation pour la gestion et la valorisation du patrimoine pharmaceutique en 2017.

Indexation iconographique normalisée

Foie, mouton, docteur, plante, infirmière, ambulance, oiseau, militaire, chat

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

Historique

Siècle de création

2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Description historique

La Boldoflorine est inventée en 1933 (puis la Calmiflorine et la Salmiflorine qui ne connaissent pas le même succès). Les premières publicités paraissent dans la presse. Jusqu'à 1938, les illustrations sont signées de Rosa. Elles mettent en scène le docteur Creil, personnage inventé dont le rôle est de cautionner le produit et de lui assurer son statut de 'médicament'. René Le Tourneur réalise plusieurs maquettes qui ne semblent pas avoir abouti. En 1939 (?), Marcel Bleustein-Blanchet, patron de Publicis et de Radio-Cité est chargé de la communication du produit. Le docteur Creil disparaît, Edgard Derouet et Charles Lesacq (mort dans un bombardement en 1940) conçoivent le personnage de la sympathique infirmière au corps de plante stylisée qui présente une tasse de tisane fumante. Le fameux refrain diffusé à la radio et à la télévision jusque dans les années 1970 'la Boldoflorine, la Boldoflorine, la bonne tisane pour le foie' aurait été composé par Robert Desnos, alors rédacteur publicitaire et le slogan enregistré par Charles Trenet. La maison Fouché, comme autres opérations de communication, met à disposition du tour de France sa première ambulance ou loue une immense enseigne lumineuse surmontant un immeuble de la place de la gare Saint-Lazare. Derouet (cesse son activité en 1954) associé à Fromentin (quitte l'agence du premier en 1953) sont également les auteurs d'une publicité intitulée 'long live the queen'. Après guerre, l'infirmière est remplacée par de sympathiques petits oiseaux gazouillant. Puis la collaboration avec publicis cesse. Le docteur Paul-Elie Fouché succède à son père, l'inventeur du produit, et réoriente la communication vers ses aspects thérapeutiques. Parallèlement, l'emballage en dose-infusettes est adopté ; il est l'occasion de la mise en oeuvre d'un nouveau packaging (boite rouge, texte blanc). Mais il ne se substitue pas totalement à la boite de vrac de 125 grs, dont le même dessin (arcades néogothiques et paysage médiéval d'Houdan stylisé sur fond orange) perdure durant près de 60 ans. Les essais de commercialisation du produit sous forme de comprimé ou de dragée ne sont pas concluant.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération d'urgence ; patrimoine industriel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93

1/40
Projet de publicité pour la tisane Boldoflorine "Il faut mourir jeune... le plus tard possible". Signé de Rosa. Non daté. Coll. Fouché. Il s'agit des premières publicités de l'entreprise, pilotées par le docteur René-Paul Fouché, d'ou leur caractère scientifique, avant la collaboration avec Publicis, à la fin des années 30. Présence du docteur Creil, personnage inventé pour les besoins de communication de l'entreprise et qui disparaitra avec Publicis.
Projet de publicité pour la tisane Boldoflorine "Il faut mourir jeune... le plus tard possible". Signé de Rosa. Non daté. Coll. Fouché. Il s'agit des premières publicités de l'entreprise, pilotées par le docteur René-Paul Fouché, d'ou leur caractère scientifique, avant la collaboration avec Publicis, à la fin des années 30. Présence du docteur Creil, personnage inventé pour les besoins de communication de l'entreprise et qui disparaitra avec Publicis.
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) ADAGP
Voir la notice image