autel ; retable de la chapelle de la Vierge

Désignation

Dénomination

Autel, retable

Titre courant

Autel ; retable de la chapelle de la Vierge

Localisation

Région

Ile-de-France

Département

78

Commune

Andrésy

Numéro INSEE de la commune

78015

Aire d'étude

Andrésy

Canton

Andrésy

Edifice de conservation

Église paroissiale Saint-Germain-de-Paris

Référence de l'édifice de conservation

IA78000946

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques

Calcaire

Commentaire description

Le bas de l'autel comporte trois niches de style renaissance avec des balustres, des rinceaux, des vases à fleurs et des têtes d'angelots et une voûte en coquille. Elles sont démarquées par des colonnettes à chapiteaux corinthiens. La partie supérieure du retable qui a disparu était architecturée et comportait trois niches abritant des sculptures. Le tabernacle est en forme d'édifice à plan centré avec dôme.

Représentation

Balustre, vase (fleur), ange (tête), A.M., pilastre, coquille

Dimensions

La=240 ; pr=104 ; h=99 (dimensions de l'autel ; le tabernacle : h=100 ; la= 95)

Etat de conservation

Oeuvre démantelée

Inscriptions

Inscription concernant le commanditaire, inscription concernant l'auteur

Précisions sur l’inscription

La plaque a été déposée a côté de l'autel lors du démantèlement de l'ensemble

Historique

Auteurs de l'oeuvre

Villate J.B. (sculpteur)

Lieu d’exécution

Lieu d'exécution : Centre, 18, Bourges

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle

Datation en années

1876

Commentaire historique

En 1875 le conseil de fabrique déclarait que sortie de ruine l'église 'réclame aujourd'hui ses autels, ses confessionnaux, sa chaire, ses chaises, son dallage, en un mot son mobilier disparu sous les décombres...'. L'autel retable de la Vierge fait partie de cette reconstruction nécessaire puisque le bas côté nord au fond duquel elle se trouve avait été touché par les effondrements. Une plaque aujourd'hui démontée indique que l'autel a été élevé en 1876 par J.B. Villate sculpteur à Bourges (Cher). L'ensemble a été démantelé en 1982 à la suite de travaux effectués sous la direction de l'architecte des monuments historiques Rochette qui trouvait qu'un 'lourd retable en plâtre [...] masque une belle fenêtre renaissance. Il bouche aussi la moitié de la porte qui mène vers le quai et par laquelle pénètrent aujourd'hui la plupart des fidèles'.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dossier

Dossier avec sous-dossier

Parties constituantes

Statue (1)

Références des parties constituantes étudiées

IM78002502

Date d'enquête

2006

Date de rédaction de la notice

2007

Dossier adresse

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93