bateau de débarquement (transport d'hommes et de matériels) : batral dit L'ELEPHANT

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de débarquement

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Batral, transport d'hommes et de matériels

Appelation d'usage

L'ELEPHANT

Titre courant

Bateau de débarquement (transport d'hommes et de matériels) : batral dit L'ELEPHANT

Localisation

Localisation

Haute-Normandie ; Seine-Maritime (76)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Porte étrave, rampe d'embarquement, plate-forme hélicoptère, 2 hélices. 138 passagers possibles et 12 véhicules, y compris blindés légers. Effectif équipage : 5 officiers, 15 officiers-mariniers, 26 quartiers-maîtres et matelots. 2 canons de 40mm anti-aérien, 2 mortiers de 81 mm, 2 mitrailleuses de 12, 7mm. Rayon d'action de 4 000 miles à 10 noeuds. Motorisation : 2 moteurs diesel SACM 195 V 12 CSHR, 1 800 Cv, vitesse : 16 noeuds. En transit : 13 noeuds

Dimensions normalisées

L = 80 ; la = 13 ; longueur entre les perpendiculaires = 68 m ; longueur hors tout = 80 m ; largeur = 13 m ; creux = 5.75 m ; tirant d'eau = 2.49 m ; poids lège = 1 225 tonnes ; port en lourd = 518 tonnes ; déplacement = 1 386 tonnes ; jauge brute = 1 445 tonneaux ; jauge nette = 916.83 tonneaux

État de conservation (normalisé)

En service (?)

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : L'ELEPHANT

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine militaire étrangère, Côte d'Ivoire (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

4e quart 20e siècle

Année de création

1976

Description historique

Commanditaire : Marine militaire étrangère, Côte d'Ivoire. Lancement : 30 juin 1976, date des essais : 23 décembre 1976 Série de huit : L'ELEPHANT, DAOUD BEN AICHA, AHNED ES SAKALLI, ABOU ABDALLAH AL AYACHI, PRESIDENT OMAR BONGO, DUMONT D'URVILLE, JACQUES CARTIER, LA GRANDIERE. Batral de la classe CHAMPLAIN (1973), L'ELEPHANT est le résultat du succès rencontré par ce type de bâtiment qui pousse des marines étrangères à passer commandes aux chantiers français. Les Chantiers de Normandie profitent largement de cet engouement entre 1976 et 1984. La commande de la Côte d'Ivoire est en effet la première d'une Série de huit pour les Chantiers de Normandie : Maroc (DAOUD BEN AICHA, AHNED ES SAKALLI et ABOU ABDALLAH AL AYACHI, 1976), Gabon (PRESIDENT OMAR BONGO, 1984) et trois exemplaires réactualisés pour la Marine Nationale (DUMONT D'URVILLE, JACQUES CARTIER, LA GRANDIERE, 1983-1987).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un Etat étranger

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80