bateau drague : drague porteuse dite GUADALUPE VICTORIA (dragage en haute mer)

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau drague

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Drague porteuse, dragage en haute-mer

Appelation d'usage

GUADALUPE VICTORIA

Titre courant

Bateau drague : drague porteuse dite GUADALUPE VICTORIA (dragage en haute mer)

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

2 lignes d'arbres, 2 réducteurs, 2 hélices à pales fixes. Propulseur transversal de 400 cv. 3 000 m3 de puits à déblais, 4 000 tonnes de déblais. 3 groupes électrogènes principaux de 360 kVA et 1 groupe électrogène auxiliaire de 80 kVA. 2 treuils de papillonnage d'une force de 30 tonnes. Profondeur de dragage de 17 m, houle maximum en opération : 2 m. Dragage en marche : 1 élinde latérale de 900 mm, 1 pompe à déblais entraînée par un moteur de 1 470 cv. 14 clapets à manoeuvre hydraulique pour le vidage des déblais par le fond. Dragage stationnaire : 1 élinde arrière de 900 mm utilisée avec ou sans le couteau désagrégateur de 600 cv. 65 hommes d'équipage. Classification BV.
Motorisation : 2 moteurs diesel, 2 940 Cv, vitesse : 10 noeuds

Dimensions normalisées

L = 111 ; la = 17,40 ; longueur entre les perpendiculaires = 94 m ; longueur hors tout = 111 m ; largeur = 17,40 m ; creux = 7 m ; tirant d'eau = 5.40 m ; port en lourd = 4 439 tonnes ; jauge brute = 3 604 tonneaux

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : GUADALUPE VICTORIA

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande étrangère, Mexique (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1974

Description historique

Commanditaire : Marine marchande étrangère, Mexique. Lancement : 31 octobre 1974, date des essais : 03 avril 1975
Cette drague est commandée en 1974 par le Mexique pour répondre à un double projet opératoire : elle peut agir en traînant, jusqu'à 17 m de profondeur et en remplissant son puits à déblais, contre courant, à une vitesse de 4 noeuds ou en station, par une élinde articulée située à l'arrière du navire, les déblais étant refoulés dans la puits ou à terre. En service en 1999.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un Etat étranger

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire
2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80