bateau de marchandises en vrac : cargo dit GAILLON (transport de grains et de marchandises diverses)

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de marchandises en vrac

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Cargo, transport de grains et de marchandises diverses

Appelation d'usage

GAILLON

Titre courant

Bateau de marchandises en vrac : cargo dit GAILLON (transport de grains et de marchandises diverses)

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Shelter-deck. 6 cales d'une capacité totale de 12 600 m3 en balles et de 13 700 m3 en grains. 6 panneaux de charge, 12 mâts de charge de 5 t et 1 bigue de 15 t. Auxiliaires : 1 génératrice de 150 kVA entraînée par un turbo-réacteur pour le service en mer, 3 génératrices d'un total de 100 kVA entraînées par un moteur diesel pour le service au port. Radio : TGOH 300, TGOD 200 (C.R.M.). Pas de passagers.
Motorisation : 1 turbine Parsons à double réduction., 3 500 Cv, 2 chaudières à tubes d'eau. Tirage forcé, chauffe au mazout, timbrées à 37 kg, construites par Penhoët-Saint-Nazaire, capacité des soutes : 1 360 tonnes, consommation : Mazout : 22 t. Eau : 7 tonnes, vitesse : 13 noeuds

Dimensions normalisées

L = 133,55 ; la = 17,10 ; longueur entre les perpendiculaires = 126 m ; longueur hors tout = 133,55 m ; largeur = 17,10 m ; creux = 10.36 m ; tirant d'eau = 7 m ; poids lège = 3 390 tonnes ; port en lourd = 7 790 tonnes ; déplacement = 11 180 tonnes ; jauge brute = 4 488 tonneaux ; jauge nette = 2 441 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : GAILLON ; inscription concernant l'immatriculation : F O J E

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Compagnie de Navigation d'Orbigny, Paris (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1954

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Compagnie de Navigation d'Orbigny, Paris. Date de la pose de la quille sur cale : 5 juin 1953, lancement : 17 août 1954, date des essais : 26 mars 1955, date du départ : 24 mars 1955
Série de cinq : CHALON, GAILLON, LANNION, MEUDON, VIERZON.
Le GAILLON fut commandé par la Compagnie de Navigation d'Orbigny afin de servir sur la ligne d'Amérique-du-Sud. Sa marraine est Mme Paul Ligneel, épouse du mécanicien d'armement de la Compagnie d'Orbigny. Le navire souffre de délais d'armement qui ne lui permettent pas d'être livré aux dates prévues. Après neuf ans de service, il est vendu dans le port de Rouen à la Scindia Steam Navigation Company, de Bombay, et devient en mai 1964 le JALAMOTI sous pavillon indien. Le cargo est revendu en 1970 à l'Ilion Navigation Company, de Nicosie (Chypre), gérée par la Transoceanic Shipping Company, du Pirée. Il est désarmé à Singapour en mai 1972. Repris par la National Bank of North America il est revendu le 5 avril 1973 à la Chen Tung Shipping Company. L'ex GAILLON est définitivement vendu à la société taiwanaise Fu Kao Steel & Iron Works et arrive en remorque à Kaohsiung, Taiwan, le 5 mai 1973 pour être démoli.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire
2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80