bateau de génie civil : câblier dit AMPERE (pose et réparation de câbles téléphoniques)

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de génie civil

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Câblier, pose et réparation de câbles téléphoniques

Appelation d'usage

AMPERE

Titre courant

Bateau de génie civil : câblier dit AMPERE (pose et réparation de câbles téléphoniques)

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

9 compartiments étanches. Double pont cellulaire. 2 turbo-générateurs 120/150 W. 1 générateur diesel 80 kVA pour le mouillage. 2 hélices à ailes orientables. Poids total des câbles stockés à bord : 1 015 t.
Motorisation : 2 turbines Turbines à engrenages, 2 500 Cv, vitesse : 14 noeuds

Dimensions normalisées

L = 83 ; la = 12,55 ; longueur entre les perpendiculaires = 83 m ; longueur hors tout = ; largeur = 12,55 m ; creux = 7.72 m ; tirant d'eau = 5.12 m ; poids lège = 1 857 tonnes ; port en lourd = 1 608 tonnes ; déplacement = 3 465 tonnes ; jauge brute = 2 244 tonneaux ; jauge nette = 665 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : AMPERE

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Service Public, Administration des P.T.T. (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1950

Description historique

Commanditaire : Service Public, Administration des P.T.T.. Date du marché : 3 août 1948, lancement : 1 juillet 1950, date des essais : 28 août 1951
Après son lancement en juillet 1950, avec la bénédiction de Mme Brune, femme du ministre des P.T.T., le navire passe sur le dock flottant en juin 1951 pour carénage. L'AMPERE quitte le quai de la Bourse à Rouen le 23 août 1951, après visite officielle du ministre des P.T.T. Le navire est le deuxième du nom pour les P.T.T. : le premier câblier AMPERE avait été rendu célèbre par un article du journal 'l'Illustration' du 3 septembre 1932, dont il faisait la couverture. Le second AMPERE revient aux Chantiers en avril 1956 pour travaux. Il est peint d'une peinture anti-magnétique qui doit lui permettre le mouillage d'un câble entre la Hollande et le Danemark, zone encore très minée à l'époque. L'atelier de réparation profite de cette visite pour apporter de nombreuses modification à l'AMPERE. A la suite de sa mission norvégienne, le câblier est de retour aux Chantiers, cette fois pour d'importantes transformations (19 juillet 1956). Le chemin de mouillage des câbles passe désormais par l'arrière du navire et non plus par l'avant, comme prévu lors de la conception du bateau. L'AMPERE est désarmé le 1er septembre 1983 à Toulon. Après l'échec d'un projet de transformation en musée des télécommunications et en centre culturel à La Seyne-sur-Mer, le câblier est vendu aux enchères par l'administration des Domaines à Toulon le 18 décembre 1984. Il est adjugé pour 725.000 Fr. à une société anglaise de démolition de navires.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire
2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80