bateau de marchandises en vrac : cargo dit LYON (transport de grains et de marchandises diverses)

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de marchandises en vrac

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Cargo, transport de grains et de marchandises diverses

Appelation d'usage

LYON

Titre courant

Bateau de marchandises en vrac : cargo dit LYON (transport de grains et de marchandises diverses)

Localisation

Localisation

Haute-Normandie ; Seine-Maritime (76)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Dimensions normalisées

L = 130 ; la = 16,70 ; longueur entre les perpendiculaires = 123.44 m ; longueur hors tout = 130 m ; largeur = 16,70 m ; creux = 10.36 m à 7.62 m ; tirant d'eau = 6.98 m ; poids lège = 3 360 tonnes ; port en lourd = 7 620 tonnes ; déplacement = 11 180 tonnes ; jauge brute = 4 533 tonneaux ; jauge nette = 2 606 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : LYON

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Compagnie de Navigation d'Orbigny, Paris (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Année de création

1940

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Compagnie de Navigation d'Orbigny, Paris. Date du marché : 16 août 1938. Date de la pose de la quille sur cale : 26 décembre 1938, lancement : 24 février 1940, date des essais : 8 mars 1942 Commandé en 1938, le LYON, frère de malheur du chalutier ISLANDE sur l'appontement des Chantiers de Normandie, est incendié en juin 1940 par le pétrole dérivant en Seine. Le navire est saisi par les allemands qui pénètrent sur les Chantiers le 22 juin 1940. Malgré des dégâts considérables, le cargo achevé au début de l'année 1942, gagne finalement le large le 8 mars 1942. Il est rebaptisé JOHANNISBERGER et se trouve alors utilisé comme transporteur de troupes, pour le compte de D.D.G. Hansa de Brême. Le cargo est intercepté par un sous-marin russe au large de Kirkenes, Norvège, le 16 mars 1943. Torpillé, il coule avec l'intégralité de son équipage.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80