bateau citerne : cargo dit LEON MARTIN (transport de produits blancs)

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau citerne

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Cargo, transport de produits blancs

Appelation d'usage

LEON MARTIN

Titre courant

Bateau citerne : cargo dit LEON MARTIN (transport de produits blancs)

Localisation

Localisation

Haute-Normandie ; Seine-Maritime (76)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Dimensions normalisées

L = 79,90 ; la = 14,02 ; longueur entre les perpendiculaires = 76.25 m ; longueur hors tout = 79,90 m ; largeur = 14,02 m ; creux = 5.18 m ; tirant d'eau = 4.76 m ; poids lège = 1 330 tonnes ; port en lourd = 2 700 tonnes ; déplacement = 4 030 tonnes ; jauge brute = 1 951 tonneaux ; jauge nette = 954 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : LEON MARTIN

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Standard Française des Pétroles (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Année de création

1936

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Standard Française des Pétroles. Date du marché : 15 juin 1935. Date de la pose de la quille sur cale : 23 juillet 1935, lancement : 10 mars 1936, date du départ : 04 mai 1936 Le navire commandé par la toute nouvelle Standard Française des Pétroles (ex Société Auxiliaire de Transports) aura une très courte carrière. Saisi par les anglais à Falmouth le 13 juillet 1940, il est géré sous pavillon anglais par l'Anglo-American Oil Company pour le compte du Ministry of War Transport. Chargé de 2 300 tonnes de gas-oil, le LEON MARTIN saute sur une mine, le 11 novembre, alors qu'il est sous ce pavillon (au large de Falmouth, 1/2 mille dans le 202 de la pointe Saint-Antony) lors d'un voyage Swansea-Hamble. 16 membres de l'équipage sont perdus.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80