bateau citerne : cargo dit C.I.P. (transport d'essence légère long cours)

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau citerne

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Cargo, transport d'essence légère long cours

Appelation d'usage

CIP

Titre courant

Bateau citerne : cargo dit C.I.P. (transport d'essence légère long cours)

Localisation

Localisation

Haute-Normandie ; Seine-Maritime (76)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Dimensions normalisées

L = 133,90 ; la = 17,50 ; longueur entre les perpendiculaires = 128 m ; longueur hors tout = 133,90 m ; largeur = 17,50 m ; creux = 9.75 m ; tirant d'eau = 7.57 m ; poids lège = 4 457 tonnes ; port en lourd = 9 840 tonnes ; déplacement = 14 248 tonnes ; jauge brute = 6.499 tonneaux ; jauge nette = 3 824 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : C.I.P.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Société Mazout Transport (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

1er quart 20e siècle

Année de création

1921

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Société Mazout Transport. Date du marché : 19 janvier 1920. Date de la pose de la quille sur cale : 16 juillet 1920, lancement : 31 octobre 1921, date du départ : 31 mars 1922 Série de deux : C.I.P., MOTRIX. Comme son sister-ship MOTRIX, C.I.P. (du nom de Compagnie Industrielle des Pétroles) est une commande des compagnies associées Compagnie de Navigation Mixte et Compagnie Industrielle des Pétroles qui créent pour l'occasion une troisième filiale (après Société Pétrole Transport et Naphte Transports) : Société Mazout Transport. Le C.I.P. sera exploité par cette société jusqu'en 1939. Au déclenchement de la guerre, le navire trouve refuge aux Antilles. Après la guerre, le pétrolier qui commence à être désuet est remployé par la SMT. L'implantation de raffineries en France permet notamment d'importer du pétrole brut que sa coque corrodée supporte mieux que l'essence. Le C.I.P. se verra toutefois abandonné par la société lors des premiers achats par celle-ci de pétroliers américains de type T2 de 15 000 tonnes. Il est vendu pour démolition à Bruges en juin 1953.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80