contre-torpilleur dit SAPE

Désignation

Dénomination de l'objet

Contre-torpilleur

Appelation d'usage

SAPE

Titre courant

Contre-torpilleur dit SAPE

Localisation

Localisation

Haute-Normandie ; Seine-Maritime (76)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Type CLAYMORE modifié. 2 cheminées. 9 cloisons étanches. 1 mât de 16 m. 2 tubes lance-torpilles de 450 mm sur affûts à cuiller, pointés à bras depuis le pont. 4 torpilles modèle 1904. 1 canon de 65 mm à tir rapide sur le kiosque. 6 canons de 47 mm à tir rapide disposés sur les côtés. 1 projecteur Mangin de 600 mm. 1 compas Thomson pour torpilleurs avec rose de 20 cm, 1 compas étalon de 25 cm, 1 compas de relèvement. 1 TSF. 1 guindeau à vapeur. 1 dynamo à vapeur de 80 V. 1 pompe à vapeur d'un débit de 9000 litres/h. 8 éjecteurs à vapeur capables d'enlever 100 tx/h, 2 de 2x20 tx/h. Motorisation : 2 machines à vapeur Type Pilon, construites par Creusot, alternatives à triple expansion, action directe, 3 cylindres, 310 tours/m, actionnant indépendamment chacune une hélice., 6 800 Cv, 2 générateurs systèmes Guyot-Du Temple, timbrées à 18 kg, surface de chauffe : 760 m2, vitesse : 29 noeuds

Dimensions normalisées

L = 58 ; la = 6,56 ; longueur entre les perpendiculaires = 58 m ; largeur = 6,56 m ; creux = 4.20 m ; tirant d'eau = 2.45 m ; déplacement = 344 tonnes ; jauge brute = 208 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : SAPE ; inscription concernant l'immatriculation : SP

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine Nationale (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

1er quart 20e siècle

Année de création

1907

Description historique

Commanditaire : Marine Nationale. Date du marché : 8 novembre 1905. Date de la pose de la quille sur cale : 25 mai 1906, lancement : 23 septembre 1907, date des essais : 19 décembre 1908 Série de deux : SAPE, GABION. Le SAPE est armé pour essais à Cherbourg le 23 octobre 1907, il est ensuite affecté à Brest, escadre du nord, en remplacement du CATAPULTE, de novembre 1908 à janvier 1911. Le bâtiment rejoint en octobre 1911 la division navale du Maroc ; en novembre de la même année, il passe aux torpilleurs d'Oran et restera attaché à ce port au sein de la 4ème escadre de contre-torpilleurs de 1912 à 1915. Le SAPE est impliqué dans un abordage avec le BON VOYAGE au large d'Oran le 9 octobre 1914. Le bateau participe aux opérations des Dardanelles au printemps 1915 et sert à la 5ème escadre de contre-torpilleurs de la division navale d'Orient en 1916-1918. En février 1917, le SAPE escorte le cuirassé SAINT-LOUIS, de Salonique à Bizerte en compagnie de LA COGNEE. Le conflit terminé, le bâtiment reste en service de 1919 à 1924, à la flottille des côtes sud, 5ème escadre des patrouilleurs de Toulon ; sa condamnation intervient en mai 1926, puis il est vendu à Toulon le 25 mai 1927, à M. Saglia.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80