bateau de marchandises en vrac : trois mâts barque (vracquier) dit AMIRAL TROUDE

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de marchandises en vrac

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Trois mâts barque, vracquier

Appelation d'usage

AMIRAL TROUDE

Titre courant

Bateau de marchandises en vrac : trois mâts barque (vracquier) dit AMIRAL TROUDE

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Construction rivée type GENERAL MELLINET, (3e dérivé) mais avec des superstructures différentes : suppression de la bermudienne, allongement de la dunette et changements dans les aménagements. Les formes de l'arrière sont affinées de 40 t.

Dimensions normalisées

L = 80,28 ; la = 11,46 ; longueur entre les perpendiculaires = 76 m ; longueur hors tout = 80,28 m ; largeur = 11,46 m ; creux = 6.62 m. Au pont : 7.29 m ; tirant d'eau = en charge : 6 m ; poids lège = 1 490 tonnes ; port en lourd = 2 530 tonnes ; déplacement = 3 650 tonnes ; jauge brute = 1 876 tonneaux ; jauge nette = 1 663 tonneaux ; voilure = 2 500 m2

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : AMIRAL TROUDE

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, René Guillon et René Fleury, Nantes (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1897

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, René Guillon et René Fleury, Nantes. Lancement : 29 septembre 1897
Série de cinq : REINE BLANCHE, CAMBRONNE, CANROBERT, GENERAL NEUMAYER, AMIRAL TROUDE.
L'AMIRAL TROUDE est le dernier bateau à sortir des chantiers Laporte dont les cales sont désormais vides en septembre 1897. Le baptême est différé et c'est le capitaine d'armement Le Beaupin qui tranche la corde lors du lancement. Après avoir servi sur les lignes de Californie et d'Australie, le voilier est vendu à la maison Bordes en 1903. Dirigé par le commandant Forgeard, il quitte Iquique, Chili, chargé de nitrate, le 27 juin 1917, mais il est coulé dans le golfe de Gascogne par un U-boot, le 30 septembre 1917. L'équipage n'est sauvé que quelques jours plus tard.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire
2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80