bateau de marchandises en vrac : trois mâts barque (vracquier) dit CAMBRONNE

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de marchandises en vrac

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Trois mâts barque, vracquier

Appelation d'usage

CAMBRONNE

Titre courant

Bateau de marchandises en vrac : trois mâts barque (vracquier) dit CAMBRONNE

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Construction rivée type GENERAL MELLINET, (3e dérivé) mais avec des superstructures différentes : suppression de la bermudienne, allongement de la dunette et changements dans les aménagements. Les formes de l'arrière sont affinées de 40 t.

Dimensions normalisées

L = 80,28 ; la = 11,46 ; longueur entre les perpendiculaires = 76 m ; longueur hors tout = 80,28 m ; largeur = 11,46 m ; creux = 6.62 m. Au pont : 7.29 m ; tirant d'eau = en charge : 6 m ; poids lège = 1 490 tonnes ; port en lourd = 2 550 tonnes ; déplacement = 3 650 tonnes ; jauge brute = 1 945 tonneaux ; jauge nette = 1 464 tonneaux ; voilure = 2 500 m2

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : CAMBRONNE

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Société des Voiliers Nantais, Nantes (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1896

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Société des Voiliers Nantais, Nantes. Date de la pose de la quille sur cale : février 1896, lancement : 10 octobre 1896
Série de cinq : REINE BLANCHE, CAMBRONNE, CANROBERT, GENERAL NEUMAYER, AMIRAL TROUDE.
Le CAMBRONNE avait pour marraine Mme Davouneau, de Nantes, et pour parrain M. Pergeline, administrateur de la Société des Voiliers Nantais. Acquis par l'armement Bordes en 1907, le trois-mâts est arraisonné en mars 1917 dans l'Atlantique-Sud par le bateau corsaire SEEADLER commandé par le célèbre capitaine Von Luckner. Il n'est pas coulé, car Von Luckner décide de l'utiliser pour se décharger de 233 prisonniers. Le voilier embarque entre autres les équipages du DUPLEIX, du CHARLES GOUNOD, du LA ROCHEFOUCAULT. Les mâts de perroquet sont abattus pour ralentir la marche du bateau qui parvient à rallier Rio-de-Janeiro. Le répit ne sera que de courte durée : lors de son voyage de retour, en juillet 1917, il est coulé par un sous-marin allemand. L'équipage embarque sur une baleinière et réussit à rallier deux jours plus tard l'Ile de Sein, n'ayant pour seule perte qu'un matelot blessé qui décède en route.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire
2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80