bateau de service : toueur remorqueur magnétique dit PARIS

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de service

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Toueur-remorqueur magnétique

Appelation d'usage

PARIS

Titre courant

Bateau de service : toueur remorqueur magnétique dit PARIS

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine fluvial

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Toueur utilisant le système 'dit de Bovet'. La machine à vapeur entraîne le treuil qui permet de remonter une chaîne ancrée au fond de la Seine. Cette chaîne tirée par l'avant du toueur redescend par l'arrière du navire. Le système 'Bovet' propose à partir de 1884 une amélioration de l'ancien système mécanique par l'adjonction de poulies fortement magnétisées par le courant de la génératrice qui permet une forte adhérence de la chaîne. Le toueur redescend le courant à l'hélice, utilisant sa machine à vapeur. Motorisation : 1 machine à vapeur, 150 Cv

Dimensions normalisées

L = 31 ; la = 5,50 ; longueur hors tout = 31 m ; la = 5,50 m ; creux = 3.20 m

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : PARIS

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Compagnie de touage de la Basse-Seine (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1895

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Compagnie de touage de la Basse-Seine. Date du marché : 1895, lancement : 25 mai 1895 PARIS est le premier toueur-remorqueur lancé par les Chantiers de Normandie. Les deux toueurs fabriqués aux Chantiers de Normandie faisaient partie d'une série totale de quatre unités : PARIS, CONFLANS, AMPERE, ARAGO commandée par la T.R.S.O. (Touage et Remorquage sur la Seine et l'Oise). Le système de touage permet de remorquer contre la courant des trains de péniches à l'aide d'une chaîne mouillée et ancrée en en Seine. Vers 1927, les toueurs désarmés ont servi de pontons sur la Seine.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80