bateau de pêche : chalutier (pêche côtière) dit SAINTE MARIE

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de pêche au filet ou à la traîne

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Chalutier, pêche côtière

Appelation d'usage

SAINTE MARIE

Titre courant

Bateau de pêche : chalutier (pêche côtière) dit SAINTE MARIE

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Description matérielle

Coque acier rivée, 2 mâts, cheminée centrale, chauffe au charbon. 7 compartiments étanches, 7 sections principales : cabines des hommes, chambre des chaudières, chambre de la machine, cabine des officiers, et cale à poisson. Un système frigorifique Fixary, entraîné par l'arbre de propulsion de la machine à vapeur, permet de maintenir la température de la cale à poisson juste au-dessus de 0 degrés. Le chalut est viré à bord au moyen d'un treuil à vapeur. Le SAINTE-MARIE fut plus tard équipé de potences et adapté à l'emploi de chalut à panneaux.
Motorisation : 1 machine à vapeur Pilon (construite par les Ets Augustin Lemarchand, Rouen), 220 Cv, chaudière annexe Renaud et Cie & Bompain, Rouen, vitesse : 9.5 noeuds

Dimensions normalisées

L = 27 ; la = 5,95 ; longueur entre les perpendiculaires = 27 m ; largeur = 5,95 m ; creux = 3.49 m ; jauge brute = 109 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : SAINTE MARIE ; inscription concernant l'immatriculation : Di272

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Auguste Gelée, Dieppe (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1895

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Auguste Gelée, Dieppe. Date du marché : 1894, lancement : 23 février 1895, date des essais : avril 1895, date du départ : avril 1895
Le samedi 23 février 1895, vers 14h00, en présence du directeur des Chantiers, M. Jean Laporte et de son armateur dieppois, le lancement du SAINTE-MARIE entérine le second succès des Chantiers de Normandie. L'armateur Auguste Gelée est apparenté à la famille Corue, connue pour ses activités dans la construction navale. le SAINTE-MARIE est le premier chalutier dieppois à vapeur et coque acier construit en France. Il représente donc un intermède dans la politique de construction des grands voiliers dans laquelle s'était lancé l'usine, profitant de la loi de 1893. Le 5 avril 1895, après des essais menés en Seine, le SAINTE-MARIE est francisé à Rouen. Le même mois, son arrivée à Dieppe provoque l'enthousiasme des journalistes venus l'admirer. Ils louent son aménagement astucieux, sa finition remarquable des performances étonnantes. Le chalutier débute sa carrière sous le commandement du capitaine L. Méniel (1895-1901) puis Léon Lemaire (1901-1908). Les mécaniciens successifs sont H. Savary (1895-1903), V. Lesné (1903-1906), J. Radde (1906-1908). En 1908, après 7 années de service, le SAINTE-MARIE est mis en vente à Rouen. Le 12 mai 1909, M. Jules Berge en devient propriétaire. Il est alors armé en remorqueur, le 5 octobre 1909. Le 3 novembre 1910, il est vendu à la société 'Batellerie Rouennaise' (par la suite absorbée par la C.C.M.T.). Le SAINTE-MARIE est désormais affecté au service du port de Rouen jusqu'en 1944. Il est coulé au Havre à cette époque, après une carrière émérite de près de cinquante années.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire
2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80