ensemble de 2 cénotaphes de Guillaume et Catherine Fouquet de la Varenne, de Jérôme Le Royer de la Dauversière, de Joseph de Bourbon-Condé, du duc de Berry

Désignation

Dénomination de l'objet

Cénotaphe (2)

Appelation d'usage

De Guillaume et Catherine Fouquet de la Varenne ; de Joseph de Bourbon-Condé ; du duc de Berry ; de Jérôme Le Royer de la Dauversière

Titre courant

Ensemble de 2 cénotaphes de Guillaume et Catherine Fouquet de la Varenne, de Jérôme Le Royer de la Dauversière, de Joseph de Bourbon-Condé, du duc de Berry

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Sarthe (72) ; La Flèche ; 22 rue du Collège ; château puis collège de jésuites, actuellement école militaire le Prytanée national militaire

Numéro INSEE de la commune

72154

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Flèche (La)

Adresse de l'édifice

Collège (rue du) 22

Nom de l'édifice

Château puis collège de jésuites, actuellement école militaire le Prytanée national militaire

Référence Mérimée de l'édifice

IA72000141

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans l'église, contre le mur oriental des deux bras du transept.

Description

Catégorie technique

Maçonnerie ; taille de pierre ; sculpture ; marbrerie

Structure et typologie

Pilastre (4)

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire : taillé, appareillé, mouluré, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté ; marbre, noir, : taillé, poli

Description matérielle

Les deux monuments sont aménagés autour des deux portes de la sacristie, qui s'ouvrent dans les deux bras du transept. Celles-ci sont flanquées de pilastres jumelés en marbre, eux-mêmes accostés d'ailerons, et couvertes d'un entablement. Le corps de couronnement, encadré par des pilastres, consiste en une table surmontée d'une niche circulaire.

Indexation iconographique normalisée

Ornement (à cuir, à rinceau, à fruit, à feuille d'acanthe, à ordre corinthien, à ordre toscan, à pot à fleur, à chute végétale, à pointe de diamant, à aileron, à draperie) ; écu ; couronne ; palme ; trophée de guerre

Description de l'iconographie

Armes non identifiées.

Dimensions normalisées

H = 508 ; la = 358 ; Dimensions du monument de Guillaume Fouquet. Dimensions du monument de Catherine Fouquet : h = 476, la = 359.

État de conservation (normalisé)

Manque ; changement de fonction

Précisions sur l'état de conservation

Les armes des écus et les inscriptions des tables ont été changées.

Inscription

Épitaphe (gravée, sur l'oeuvre) ; armoiries (sur l'oeuvre, en relief)

Précisions sur l'inscription

Sur le monument nord figurent les armes du duc de Berry, sur le monument méridional, celles du prince de Condé.

Historique

Lieu de création

Exécuté sur place

Siècle de création

3e quart 17e siècle ; 1er quart 19e siècle

Année de création

1653

Description historique

Au nord, se trouve le monument d'abord dédié à Fouquet de la Varenne, puis au prince de Condé. Au sud, se trouve celui dédié à Catherine Fouquet de la Varenne, puis à Jérôme Le Royer de La Dauversière. Le monument du transept nord fut exécuté en 1653 par l'architecte fléchois Charles Cesvet, très probablement suivant un dessin du père Louis Milquin, alors recteur du collège. Sur la table du second niveau, figurait l'épitaphe de Guillaume Fouquet de la Varenne, seigneur engagiste de La Flèche dans le premier quart du 17e siècle, et, dans la niche circulaire qui se trouve au-dessus, son buste en terre cuite flanqué d'anges assis sur les rampants du fronton. L'épitaphe fut réglée en 1655 au marbrier Lecomte. Ces ornements furent détruits pendant la Révolution. Le monument du transept sud fut édifié sur le modèle du précédent pour Catherine Fouquet, comtesse de Vertu, fille de Guillaume, morte en 1670. Ses armes, son épitaphe, son buste et les anges des rempants furent également détruits pendant la Révolution. Le monument nord fut dédié en 1818 à Joseph de Bourbon, prince de Condé : ses armes furent gravées sur l'écu, son épée et ses cordons furent placés dans la niche aménagée à l'emplacement de la table. Son buste prit place dans la niche supérieure. En 1827, ces objets furent retirés et les armes effacées, remplacés par l'épée, le buste et les armes du duc de Berry. La même année, le monument méridional fut aménagé de manière semblable pour recevoir les reliques de Joseph de Condé. En 1830, les fleurs de lis figurant sur les armes des deux monuments furent effacés et les objets retirés. Au 20e siècle, les niches furent murées par une table où furent inscrites, au nord, une nouvelle épitaphe de Fouquet, et au sud, l'épitaphe de Jérôme Le Royer de la Dauversière, fondateur en 1636 des hospitalières de La Flèche et qui fut à l'origine de la fondation de la ville de Montréal.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993

Date de rédaction de la notice

1997