Lambris de demi-revêtement

Désignation

Dénomination de l'objet

Lambris de demi-revêtement

Titre courant

Lambris de demi-revêtement

Localisation

Localisation

Alsace ; Haut-Rhin (68) ; Dannemarie ; église paroissiale Saint-Léonard

Numéro INSEE de la commune

68068

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Dannemarie

Adresse de l'édifice

Thiébaut-Héning (place)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Léonard

Référence Mérimée de l'édifice

IA68007633

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans le choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : décor en bas relief

Description matérielle

L'ensemble est de style éclectique. Les panneaux sont ornés de rinceaux en bas relief, au dessin symétrique. Les portes donnant accès aux sacristies sont ornées de frontons saillants supportés par deux colonnettes. Sur les côtés du choeur, deux dais quadrigonaux sont placés au centre du panneau. Les panneaux sur les pans coupés de l'abside sont surmontés d'un décor ajouré avec une mitre, rapporté.

Dimensions normalisées

H = 360

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Klem Théophile (sculpteur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Alsace, 68, Colmar

Siècle de création

2e moitié 19e siècle

Description historique

Les lambris se rapportent aux autres boiseries conservées dans l'église, notamment les tambours de porte. L'attribution est donnée d'après travaux non vérifiés (Patrimoine du Haut-Rhin, Edition Flohic). Aucune vue intérieure ne permet de donner des précisions sur la réalisation de cet ameublement. Le fait que les lambris couvrent l'ensemble du choeur tend à penser que l'église avait dès sa construction un autel à la romaine. Une modification est intervenue à une date inconnue, la place des deux dais sur les panneaux latéraux étant en contradiction avec les stalles et les agenouilloirs qu'ils protègent. On penserait davantage à l'emplacement d'une crédence et du siège du célébrant, bien qu'il n'y ait pas de panneau central. En ce cas, la crédence et le siège pouvaient se trouver contre les pilastres débordants. Le dais des fonts baptismaux (étudié) pourrait également être séparé tardivement de cet ensemble.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine (?)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Dais d'architecture

Références des parties constituantes étudiées

IM68011630

Partie constituante non étudiée

Stalles, agenouilloir, crédence

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31