Verrières

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière (43)

Titre courant

Verrières

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Altkirch ; rue du Château ; église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Numéro INSEE de la commune

68004

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Altkirch

Adresse de l'édifice

Château (rue du)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Référence Mérimée de l'édifice

IA68006170

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans les baies du choeur, du transept, de la nef

Description

Catégorie technique

Vitrail

Matériaux et techniques d'interventions

Verre

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant ; Les apôtres ; saint Morand ; saint Sébastien ; Les Evangélistes ; saint Joseph ; saint

Description de l'iconographie

Etat actuel : dans le choeur : la Vierge à l'Enfant, les quatorze apôtres, saint Morand et saint Sébastien. Dans le transept nord : saint Sébastien protégeant la population de la peste, saint Matthieu et saint Luc, saint Jean et saint Marc, les anges et dominations. Dans le transept sud : Joseph nourrissant le peuple d'Egypte, saint Morand prêchant saint Pierre et la hiérarchie catholique, les anges et dominations. Dans les baies des bas-côtés : le chemin de croix. Dans les oculi de la nef : les quatorze saints intercesseurs.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Burckhardt Heinrich (peintre-verrier) ; Ott frères (peintre-verrier)

PV005532

Lieu de création

Allemagne, Munich

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1880 ; 1887

Description historique

D'après Cetty, le maître-verrier Heinrich Burckhardt, de Munich, est chargé en 1880 de réaliser les verrières du choeur et du transept (côté est) en complément des verrières existantes, à savoir, dans le choeur, la baie axiale avec la Vierge à l'Enfant, saint Morand et saint Sébastien, et, dans les deux baies latérales, les quatre évangélistes. Il réalise le reste des verrières du choeur, avec les douze apôtres, et, pour le transept, une verrière représentant saint Sébastien protégeant les fidèles de la peste, et une autre représentant Joseph nourrissant le peuple d'Egypte. En 1887, Burckhardt passe contrat pour réaliser une baie représentant saint Joseph, deux autres les neuf choeurs des anges (transept sud), dans la nef, pour les oculi supérieurs, les quatorze saints intercesseurs, et dans les baies des bas-côtés, le chemin de croix. Le tout est livré en 1889. Ces verrières souffrent des bombardements de la première guerre mondiale. Lors de la reconstruction, elles sont disposées différemment, notamment dans le transept. Les stations du chemin de croix du côté nord sont également refaites, et dotées d'une inscription non plus en allemand, mais en français. La restauration est réalisée par les frères Ott, de Strasbourg, en 1920.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2002

1/10