châsse, de saint Materne

Désignation

Dénomination de l'objet

Châsse

Appelation d'usage

De saint Materne

Titre courant

Châsse, de saint Materne

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Molsheim ; rue Notre-Dame ; église ; collège de jésuites

Numéro INSEE de la commune

67300

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Molsheim

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Église ; collège de jésuites

Référence Mérimée de l'édifice

IA67006097

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Au presbytère

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fondu, martelé, ciselé, repoussé ; cuivre : doré

Description matérielle

Châsse du type coffret abritant une partie du crâne de saint Materne. Parmi les apôtres seul saint Pierre est représenté avec ses attributs. Trois côtés sont ajourés et ornés de personnages en bas-relief, les Docteurs aux angles du couvercle sont en haut relief, le revers ne porte que des motifs de feuillages, poinçonnés.

Description de l'iconographie

Christ juge ; tétramorphe ; Vierge ; ange ; 12 Apôtres ; docteurs de l'Eglise.

Dimensions normalisées

H = 32 ; l = 27 ; la = 13,5

Précisions sur l'état de conservation

Restaurée. Croix disparue.

Inscription

Poinçon de maître ; inscription (latin)

Précisions sur l'inscription

Poinçon de maître sur un pied ; transcription : S. Materni : divi Petri discipuli et germanorum apostoli : de cranio (sur un bandeau entourant la relique).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Braun Eugène (orfèvre, restaurateur)

Siècle de création

1ère moitié 19e siècle (?)

Description historique

Cette châsse aurait été réalisée au milieu du 19e siècle, probablement plutôt dans la première moitié de ce siècle car elle a été découverte par le chanoine Straub en 1854 et était déjà assez abîmée selon lui : pommeau défoncé, pied cassé, décor du dos presqu'effacé. Elle fut longtemps considérée comme une oeuvre romane car elle est très semblable à la châsse du 12e siècle conservée à la cathédrale de Xanten. Elle a peut-être été réalisée par un des ateliers de Cologne ou d'Aix-la-Chapelle, actifs entre 1850 et 1860, spécialisés dans les copies en bronze d'oeuvres romanes. La châsse fut restaurée au début des années 90 par l'orfèvre bronzier Eugène Braun de Strasbourg qui a laissé son poinçon sur le pied refait ; il a probablement aussi repoinçonné les motifs du revers, changé le système de fermeture et mis une croix sur le pommeau du couvercle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine

Photographies liées au dossier de protection

Châsse de saint Materne

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1996

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/7