tombeau, de l'évêque Jean de Dirpheim

Désignation

Dénomination de l'objet

Tombeau

Appelation d'usage

De l'évêque Jean de Dirpheim

Titre courant

Tombeau, de l'évêque Jean de Dirpheim

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Molsheim ; rue Notre-Dame ; église ; collège de jésuites

Numéro INSEE de la commune

67300

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Molsheim

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Église ; collège de jésuites

Référence Mérimée de l'édifice

IA67006097

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bras sud du transept, chapelle de la Vierge

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Grès : peint, polychrome, doré

Description matérielle

Dalle funéraire avec gisant.

Description de l'iconographie

Gisant de l'évêque, crosse et livre dans les mains, tête sur un coussin, pieds sur 2 lions aqueutés.

Dimensions normalisées

L = 258 ; la = 113

Précisions sur l'état de conservation

Polychromie incomplète ; restauré ; extrémité supérieure de la dalle, coussin livre et crosse modernes.

Inscription

Armoiries ; épitaphe (disparue)

Précisions sur l'inscription

Armoiries de l'évêché de Strasbourg sur la chasuble ; transcription de l'inscription disparue : anno domini MCCCXXVIII octavo idus novembris obiit venerabilis Dominus Johannes episcopus Argentinensis primus, fundator et constructor hujus hospitalis.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Schiqué Jean Luc (sculpteur, restaurateur)

Siècle de création

2e quart 14e siècle

Description historique

Gisant du 70e évêque de Strasbourg, Jean de Dirpheim, décédé en 1328, enterré dans l'ancienne chapelle de la Vierge de l'hôpital qu'il avait fondé en 1316. Le gisant fut remis en place dans la chapelle de la Vierge du transept de l'église construite pour les jésuites au début du 17e siècle à l'emplacement de l'ancienne chapelle. Endommagé et décapité lors de la Révolution il fut maladroitement restauré et dressé dans l'angle sud-ouest de la chapelle. Il a été déposé en 1988 et restauré en 1989 par Jean Luc Schiqué qui a recrée le coussin disparu. Il a retrouvé sa disposition primitive de gisant. Ce monument qui date probablement du 2e quart du 14e siècle se rattache encore à l'art de la fin du 13e siècle de la cathédrale de Strasbourg.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1982/04/02 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

Tombeau de l'évêque Jean de Dirpheim

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1996

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31