fontaine de dévotion, fonts baptismaux

Désignation

Dénomination de l'objet

Fontaine de dévotion, fonts baptismaux

Titre courant

Fontaine de dévotion, fonts baptismaux

Localisation

Région

Auvergne

Département

63

Commune

Orcival

Numéro INSEE de la commune

63264

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Nom de l'édifice

Église paroissiale Notre-Dame dite Notre-Dame d'Orcival

Référence Mérimée de l'édifice

IA63000149

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Description

Catégorie technique

Taille de pierre, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Andésite : taillé

Description matérielle

La tête zoomorphe, creusée correspond à une cavité dans la paroi murale, le mufle est percé, signes que cette sculpture servait à l'évacuation de l'eau de la fontaine et se trouve probablement à son emplacement d'origine, comme peut-être la petite vasque polygonale dans laquelle l'eau pouvait s'écouler. La partie inférieure est la plus remaniée, un éventuel bassin a été comblé, l'actuel pied des fonts baptismaux déplacé en remploi à cet usage, la vasque ajoutée.

Indexation iconographique normalisée

Animal

Description littéraire de l'iconographie

Boeuf ?

Dimensions normalisées

H = 19 ; la = 34 ; p = 31(dimensions de la vasque polygonale) ; dimensions de la cuve des fonts baptismaux : h = 78 ; la = 57 ; pr = 40,5

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

16e siècle (?), 19e siècle

Description historique

Plusieurs éléments de pierre taillée et sculptée proviennent de structures d'une ancienne fontaine construite à la suite, selon la tradition, d'un miracle intervenu au 16e siècle. L'eau de la source aurait surgi au fond de l'église suite à la prière des habitants assoiffés, assiégés dans l'église par des troupes protestantes. Un écu encastré dans le mur, une pierre d'écoulement d'eau zoomorphe, une petite vasque polygonale, le pied de la vasque des fonts baptismaux, creusé à l'arrière, peuvent subsister d'une fontaine du 16e siècle. La source est toujours considérée comme miraculeuse un siècle plus tard, il s'agit probablement de celle de la 'belle fontaine' signalée en 1652 par Jacques Branche dans le fond de l'église, qui existait encore au début du 19e siècle. Le pied a pu à une date ultérieure servir, en réemploi, de base à l'actuelle vasque des fonts baptismaux. L'ensemble de la fontaine a dû disparaître au milieu du 19e siècle lors de travaux de drainage de cette partie occidentale semi enterrée de l'édifice.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2007

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/4
fontaine de dévotion, fonts baptismaux
fontaine de dévotion, fonts baptismaux
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image