Ensemble des dix-neuf verrières des fenêtres hautes (baie 300 à 318)

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Verrière à personnages, verrière figurée décorative

Titre courant

Ensemble des dix-neuf verrières des fenêtres hautes (baie 300 à 318)

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Beauvais ; cathédrale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

60057

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Beauvais

Canton

Beauvais nord-ouest

Adresse de l'édifice

Cathédrale Saint-Pierre

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans les fenêtres hautes du vaisseau central du choeur (baies 300 à 318)

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Lancette (2), oculus de réseau (3), lancette (3), tympan ajouré

Matériaux et techniques d'interventions

Verre : soufflé, polychrome, grisaille sur verre

Description matérielle

Les baies 300 à 306 se composent de deux lancettes et de trois oculus de réseau en forme de rose et les baies 307 à 318 de trois lancettes et d'un tympan ajouré. Les verrières sont en verre soufflé peint à la grisaille, excepté un bandeau de personnages colorés en pied sous un gâble dans chaque lancette.

Description de l'iconographie

Autour du Christ en croix, dans la baie d'axe, s'organise un cortège comprenant la Vierge et les apôtres, puis des saints, la plupart en pied. Ainsi, prennent place sous des gâbles ou des dais architecturaux :- baie 301 : saint André (à gauche) et saint Pierre (à droite) ; - baie 302 : saint Jean et saint Paul ; - baie 303 : saint Thomas (à gauche) et saint Jacques le Majeur (à droite) ;- baie 304 : Philippe et Jacques le Mineur ;- baie 305 : saint Jude (?) et saint Matthieu (à droite) ;- baie 306 : saint Matthias (?) à droite et saint Barthélémy à gauche avec dans le soubassement un cartouche encadré de deux petits anges musiciens.- baie 307 : l'évêque Jean de Marigny (donateur), en prière devant saint Pierre et une sainte martyre ;- baie 308 : Vierge à l'Enfant (à gauche), saint Jean-Baptiste (au centre) et l'évêque Jean de Marigny (à droite) ;- baie 309 : un diacre (à gauche), saint Michel (au centre) et un saint martyr (à droite) ;- baie 310 : 3 donateurs dans le registre inférieur et saint Georges (à gauche, registre supérieur), saint Christophe (au centre, registre supérieur) et saint Julien avec un faucon (?) (à droite, registre supérieur) ;- baie 312 : 3 saints dont un céphalophore ;- baie 316 : 3 saints céphalophores, il pourrait s'agir de saint Lucien et de ses compagnons ;- baie 317 : saint Evroul (à gauche), saint Just (au centre) et saint Germer (à droite) ;- baie 318 : saint Éloi (à gauche), saint Simon (au centre) et sainte Catherine (à droite).Les seules scènes figurées sont la lapidation de saint Étienne (baie 314) et la communion de saint Denis (baie 313).

Dimensions normalisées

Dimensions approximatives, d'après le Corpus Vitrearum : h = 1800 ; la = 240 (baies 300 à 306). Baies 307 à 309 : h = 1650 ; la = 350. Baie 310 : h = 1440 ; la = 380. Baie 312 : h= 1650 ; la = 340. Baie 314 : h = 1600 ; la = 330. Baie 316 : h = 1650 ; la = 250. Baie 317 : h = 1600 ; la = 230. Baie 318 : h = 1600 ; la = 230.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Une grande partie des baies présentent des vitraux restaurés.

Inscription

Armoiries

Précisions sur l'inscription

Nombreuses armoiries, dont celles des évêques Jean de Marigny (14e siècle) : d'azur à deux fasces d'argent, et Nicolas Fumée (16e siècle) : d'azur à deux fasces d'or accompagnées de six besants d'argent, 3, 2 et 1.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Véri Frédéric (?, verrier)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marigny Jean de (donateur), La Roche-Guyon (donateur), Fumée Nicolas (donateur)

Siècle de création

3e quart 13e siècle, 1ère moitié 14e siècle, 4e quart 16e siècle

Description historique

Les fenêtres hautes du chœur furent vitrées vers 1270, mais les verrières furent endommagées lors de l'accident de 1284. De l'ensemble originel il ne subsiste que les verrières de l'hémicycle (baies 300 à 305), représentant le Christ en croix avec la Vierge et le cortège apostolique, dans un style proche de celui des verrières de Saint-Quentin. Les verrières des travées droites (baies 307 à 316) ont été refaites dans les années 1340. En effet, la maçonnerie était prête à recevoir son vitrage en 1342 et deux des fenêtres hautes représentent l'évêque Jean de Marigny qui assista au siège de Rouen en 1347. A la suite de l'effondrement de la tour-lanterne établie à la croisée du transept (1573), on refit dans le dernier quart du 16e siècle trois verrières dans les baies 315, 317 et 318 (partie centrale). En 1576, le verrier Frédéric Véri fut payé pour ses travaux dans la cathédrale par Nicolas Fumée, évêque-comte de Beauvais. Ces travaux étaient probablement en relation avec les nouvelles verrières citées précédemment (baie 315, 317 et 318). Enfin, la baie 306 (première travée sud de l'hémicycle) a elle aussi été refaite à la fin du 16e ou au 17e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Date et typologie de la protection

classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Mobilier et objets religieux (la cathédrale de Beauvais)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000, 2014

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens

Ensemble des dix-neuf verrières des fenêtres hautes (baie 300 à 318)
Ensemble des dix-neuf verrières des fenêtres hautes (baie 300 à 318)
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Voir la notice image