Estampe : La Charité, statue du monument du général de La Moricière

Désignation

Dénomination de l'objet

Estampe

Titre courant

Estampe : La Charité, statue du monument du général de La Moricière

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais ; Nord (59) ; Condé-sur-l'Escaut ; Ensemble d'édifices derrière façade (hôtel de ville, maisons), actuellement hôtel de ville

Numéro INSEE de la commune

59153

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Condé-sur-l'Escaut

Canton

Condé-sur-l'Escaut

Adresse de l'édifice

Pierre-Delcourt (place) 1

Nom de l'édifice

Ensemble d'édifices derrière façade (hôtel de ville, maisons), actuellement hôtel de ville

Référence Mérimée de l'édifice

IA59002469

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Deuxième étage, cagibi.

Description

Catégorie technique

Estampe

Structure et typologie

Support (rectangulaire vertical)

Matériaux et techniques d'interventions

Papier (support) : taille douce

Description matérielle

Gravure en taille-douce sur papier (chalcographie), encadrée sous verre.

Indexation iconographique normalisée

Statue, monument : femme, enfant : allégorie, vertu théologale : charité

Description de l'iconographie

L'estampe représente l'une des quatre statues de bronze flanquant les angles du cénotaphe du général de La Moricière érigé dans la cathédrale de Nantes et représentant les vertus du défunt. Il s'agit ici de l'allégorie de la Charité figurée par une femme assise, un jeune enfant sur les genoux.

Dimensions normalisées

H = 31 ; la = 21,5

Précisions sur l'état de conservation

Nombreuses rousseurs.

Inscription

Inscription concernant le titre (gravée, sur l'oeuvre), inscription concernant l'auteur (gravée, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Inscriptions gravées : Sculpté par Paul Dubois ; Gravé par Ch. Bellay / LA CHARITE / Statue du monument du général de La Moricière / Chalcographie du Louvre.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bellay Charles Alphonse Paul (graveur)

Auteur du projet

Dubois Paul (sculpteur, d'après)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Lieu de provenance

Dépôt de l'Etat

Etape de création

Copie

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Description historique

Cette estampe est référencée par la notice n° 23 du Catalogue des tableaux et objets d'antiquités du musée de la ville Condé-sur-l'Escaut édité en 1890 (le graveur est là mentionné sous le nom erroné de Ch. Beltat). Elle y est citée, avec trois autres estampes datées de 1875, 1876 et 1877, comme un envoi du Ministère de l'Intérieur, venant de la chalcographie du Louvre. Il s'agit d'une des quatre gravures envoyées par l'Etat à Condé en 1879 (Centre historique des Archives nationales, cote F/21/4388 ; dossier 7 [départements]). Sa gestion relève actuellement du Fonds national d'Art contemporain (F.N.A.C.). Christophe Louis Léon Juchault de La Moricière (1806 - 1865) s'illustra lors de la conquête de l'Algérie, depuis la prise d'Alger (1830) jusqu'à la reddition d'Abd-El-Kader en 1847. Nommé général de division en 1843, élu député de la Sarthe en 1846, il participe à la répression des insurrections de juin 1848. Il entre au gouvernement de Thiers avec la charge de ministre de la Guerre mais est arrêté puis exilé à la suite du coup d'Etat du 2 décembre 1851. Il rentre en France en 1857. En avril 1860, il prend le commandement de l'armée pontificale ; après l'échec de la bataille de Castelfidardo face aux troupes italiennes, le 18 septembre 1860, il se retire dans son château de Chaillon en France jusqu'à sa mort en 1865. Le cénotaphe italianisant de la cathédrale de Nantes est élevé grâce à une souscription lancée en 1866 ; les marbres sont offerts par le pape Pie IX. La réalisation est confiée à l'architecte Louis Philippe François Boitte (1830 - 1906) et au sculpteur Moisseron, les quatre statues de marbre sont réalisées par le sculpteur Paul Dubois (1829 - 1905) et illustrent les vertus attribuées au général : la Charité, le Courage militaire (voir notice correspondante), la Foi, la Sagesse. L'estampe étudiée ici est due au graveur Charles Alphonse Paul Bellay (Paris, 1826 - Paris, 1900). Le musée d'Orsay conserve des dessins de Boitte et des clichés photographiques anciens représentant le monument.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Date et typologie de la protection

1981/05/21 : inscrit au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2006

Estampe : La Charité, statue du monument du général de La Moricière
Estampe : La Charité, statue du monument du général de La Moricière
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image