Statue : Christ en croix

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

2

Titre courant

Statue : Christ en croix

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Valenciennes ; 1 place de l'Hôpital général ; Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut

Numéro INSEE de la commune

59606

Canton

Valenciennes sud

Adresse de l'édifice

Hôpital général (place de l') 1

Nom de l'édifice

Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut

Référence Mérimée de l'édifice

IA59000362

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle, face à la chaire de vérité.

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Revers sculpté

Matériaux et techniques d'interventions

Plâtre : moulé

Description matérielle

Christ en plâtre fixé sur une croix en bois. Les traces du moule sont visibles au niveau des bras.

Indexation iconographique normalisée

Christ

Dimensions normalisées

Dimensions approximatives, avec la croix : h = 170 ; la = 90. Hauteur du Christ : h = 115 environ.

Précisions sur l'état de conservation

Il a été peinturluré en blanc-jaune.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Carpeaux Jean-Baptiste (sculpteur)

Etape de création

Pièce originale ; oeuvre unique adaptée

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Année de création

1869

Description historique

D'après le catalogue du centenaire, il s'agit d'un agrandissement unique réalisé par Carpeaux lui-même à partir d'un plâtre modelé par l'artiste et conservé au musée du Petit Palais à Paris. Des épreuves en terre cuite, bronze et argent ont été réalisées à partir du plâtre original, mais il semble que ce soit le seul agrandissement connu de ce modèle. La sculpture a été donnée en 1916 par les enfants de Jean-Baptiste Carpeaux à la chapelle Sainte-Geneviève d'Auteuil où elle fut ensuite remisée dans une cave. Suite à l'intervention d'Adolphe Lefrancq, président de la chambre de commerce de Valenciennes, ancien conservateur du musée et maire honoraire, l'oeuvre a été transférée, avec l'accord de la fille de Carpeaux, à son emplacement actuel en 1948, d'après une plaque fixée sur l'oeuvre. Cependant, il semble qu'il soit restée chez Louise Clément-Carpeaux jusqu'en 1951, puisqu'elle le propose aux pères Siben et Régamey pour le couvent des Dominicains du Faubourg Saint-Honoré. D'après une mention manuscrite de Louise Clément-Carpeaux portée sur un courrier lui étant adressé par le père Régamey, celui-ci a refusé l'oeuvre, qu'il trouve un peu fade, avant sa mise en place à Valenciennes : n'a pas plu au R.P. lancé dans l'art moderne, à fond !! A pris place à Valenciennes à la chapelle de l'Hôpital Central de Valenciennes, fixé très haut sur colonne avec espoir qu'on ne le délogera plus !

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Date et typologie de la protection

2006/05/16 : inscrit au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

opération d'urgence

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Croix

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex