2 bas-reliefs (médaillons) : Saint Jacques le Majeur, Sainte Elisabeth de Hongrie donnant ses bijoux et ses couronnes aux pauvres

Désignation

Dénomination de l'objet

Bas-relief

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Médaillon

Titre courant

2 bas-reliefs (médaillons) : Saint Jacques le Majeur, Sainte Elisabeth de Hongrie donnant ses bijoux et ses couronnes aux pauvres

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Valenciennes ; 1 place de l'Hôpital général ; Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut

Numéro INSEE de la commune

59606

Canton

Valenciennes sud

Adresse de l'édifice

Hôpital général (place de l') 1

Nom de l'édifice

Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut

Référence Mérimée de l'édifice

IA59000362

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Salle d'honneur.

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Support (ovale) ; revers plat

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé, décor rapporté, décor en demi relief, décor dans la masse

Description matérielle

Les médaillons en chêne sont évidés pour dégager les figures. Ils sont composés de trois planches verticales principales. Certains des attributs, comme la gourde et le bâton de saint Jacques, sont rapportés. Les deux saints débordent de leur cadre et sont figurés de trois-quart. Un noeud surmonte chaque médaillon et un phylactère rapporté est situé sous le personnage. Oeuvre déplacée en 2005 à l'ancien hôtel-Dieu, école Saint-Vincent, avenue de Monaco, salle Matisse.

Indexation iconographique normalisée

Saint Jacques le Majeur ; sainte Elisabeth de Hongrie

Dimensions normalisées

Dimensions du médaillon représentant saint Jacques : h = 86 ; la = 48,5 ; pr = 5,5. Dimensions du médaillon représentant sainte Elisabeth : h = 87 ; la = 49 ; pr = 5.

Précisions sur l'état de conservation

Trace d'humidité sur le médaillon représentant saint Jacques. Quelques trous d'envol au revers.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie ; inscription concernant l'auteur ; numéro d'inventaire

Précisions sur l'inscription

Inscription du 19e siècle sur le revers du médaillon représentant saint Jacques : médaillon en bois d'Adam Lottman sculpteur valenciennois. Cette sculpture qui a appartenu à Saint-Jacques et à l'hospice général de Valenciennes est entrée à la salle des séances en 1885. Inscription sur le revers du médaillon représentant sainte Elisabeth : Adam Lottman Cologne vers 1585. Saint-Omer 1663. Sainte Elisabeth de Hongrie, propriété des hospices de Valenciennes. Un cartel a été vissé sur la face de l'oeuvre : Sainte Elisabeth donnant ses bijoux et couronnes aux pauvres.£Les deux oeuvres portent un numéro d'inventaire peint au revers : M VAL 46 5 506 pour le saint et M VAL 46 5 507 pour la sainte.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Description historique

Ces deux médaillons proviennent d'un ensemble dont A. Janssens (communication orale) a identifié une autre paire dans l'église paroissiale d'Honnechy, près du Cateau-Cambrésis. Par leur style qui permet de les dater entre 1675 et 1700 et par leur matière, ils ne peuvent être l'oeuvre d'Adam Lottman dont l'activité cesse en 1660. Les médaillons d'Honnechy, représentant la Vierge à l'Enfant et saint Louis de Toulouse, sont également connus par des photos réalisées avant leur décapage en 1995-1996. Dans le Hainaut, sainte Elisabeth de Hongrie était traditionnellement la patronne des établissements hospitaliers. L'hôpital Comtesse à Valenciennes a été fondé sous ce vocable en 1239 par Jeanne de Constantinople, hôpital dont dépendait le béguinage. En raison de l'inscription du 19e siècle portée au revers, il est cependant plus probable que les médaillons proviennent d'une autre maison de charité, le Refuge du Petit Saint-Jacques, fondé en 1324 par Jacques de Trith pour les pèlerins. Ce refuge, devenu l'hôpital Saint-Jacques, sera absorbé au 18e siècle par l'hôpital général. En 1856, les deux médaillons sont identifiés de chaque côté de la porte d'entrée de la chapelle, sans que leur auteur ni leur sujet ne soit identifiés. En 1898, le registre de la commisssion du musée de Valenciennes indique la présence de deux médaillons d'Adam Lottman (1583-1660) dans la salle où se réunit la dite commission. Ils y ont été déposés en 1885. Ils sont alors signalés comme provenant de Saint-Jacques et de l'hospice général.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Date et typologie de la protection

2006/05/16 : inscrit au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

opération d'urgence

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex

1/3