Ensemble du décor de la salle des bateliers (plafond, lambris de hauteur, lambris d'appui, 2 placards, manteau de cheminée, trumeau de cheminée, dessus-de-porte, tableau)

Désignation

Dénomination

plafond, lambris de hauteur, lambris d'appui, placard, manteau de cheminée, trumeau de cheminée, dessus-de-porte, tableau

Titre courant

Ensemble du décor de la salle des bateliers (plafond, lambris de hauteur, lambris d'appui, 2 placards, manteau de cheminée, trumeau de cheminée, dessus-de-porte, tableau)

Localisation

Région

Nord-Pas-de-Calais

Département

59

Commune

Condé-sur-l'Escaut

Numéro INSEE de la commune

59153

Aire d'étude

Condé-sur-l'Escaut

Canton

Condé-sur-l'Escaut

Adresse

Saint-Wasnon (place) 13

Edifice de conservation

Maison de la corporation des bateliers de Condé, actuellement presbytère

Référence de l'édifice de conservation

IA59002046

Milieu d'implantation

en ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Premier étage, salle nord-est.

Description

Catégorie technique

gypserie, menuiserie, marbrerie, sculpture, peinture

Matériaux et techniques

plâtre (?) : moulé, chêne : mouluré, mouluré petit cadre, grand cadre élégi, peint, marbre (gris) : mouluré, textile (support) : toile, peinture à l'huile

Commentaire description

Cette pièce communément appelée salle des bateliers est couverte d'un plafond à trois compartiments délimités par les deux poutres supportant le plancher du grenier. Les compartiments portent un décor mouluré dans l'enduit ; dans le compartiment central, les initiales timbrées de la couronne ducale du duc de Croy, dans les compartiments latéraux, les ancres croisées des bateliers ; sur les poutres, ces mêmes ancres, timbrées d'une couronne de fantaisie, se superposent aux initiales de Croy. Ces motifs semblent être exécutés en plâtre. La salle est entièrement revêtue d'un lambris de chêne peint en blanc : lambris de hauteur insérant deux placards, lambris d'appui au-dessus duquel se déploie un ensemble de peintures formant décor mural (voir sous-dossier correspondant). Le lambris de trumeau de cheminée est mouluré à petit cadre. Un petit placard à deux ouvrants est ménagé dans le tympan qui surmonte la porte vers le palier ; le placard principal, qui a conservé sa crémone d'origine, s'ouvre à deux battants au-dessus du lambris d'appui. Ces deux placards comportent des moulures à grand cadre élégi. Le manteau de cheminée est taillé dans un marbre gris veiné, avec, à la clef, les ancres croisées des bateliers. Au-dessus de la porte côté sud-est, une toile peinte à l'huile présente une allégorie de l'automne (?).

Représentation

ornementation : pot à feu, coquille, guirlande, allégorie (?) : femme, angelot, raisin, coupe : automne (?), armoiries

Précision sur la représentation

L'ornementation est principalement répartie sur le trumeau de cheminée et les placards. Le tableau inséré en dessus-de-porte figure une femme dans un cadre champêtre (allégorie de l'automne ?), entourée d'angelots ; l'un d'eux presse une grappe de raisin dans une coupe que tend la femme, un autre est assis sur un léopard. Sur le plafond sont représentées les armoiries du duc de Croy sous la forme des initiales CC couronnées et celles de la corporation des bateliers de Condé par l'entrecroisement d'ancres de marine.

Dimensions

Dimension du lambris d'appui : h = 85 cm. Dimensions du lambris haut : h = 355 cm environ. Dimensions du manteau de cheminée : h = 136 cm ; la = 236 cm ; pr = 96 cm. Dimensions du grand placard : h = 210 cm environ avec l'encadrement ; la = 155 cm env.

Etat de conservation

oeuvre composite, partie en remploi, remontage, mauvais état

Précisions sur l’état de conservation

L'ensemble de la pièce est menacé par l'absence d'entretien du bâtiment (infiltrations d'eau).

Historique

Auteurs de l'oeuvre

auteur inconnu

Personnalitées

Croy Emmanuel de, duc (commanditaire)

Datation des campagnes principales de construction

18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Commentaire historique

Réputé être un ensemble homogène créé à l'instigation du maréchal duc Emmanuel de Croy (1718-1784), seigneur de Condé, gouverneur de la ville (à partir de 1763) et protecteur de la corporation des bateliers dont le siège se trouvait au 18e siècle dans cette maison, le décor de cette salle est en réalité assez composite. Certes, des éléments sont bien contemporains du principat du duc et correspondent à l'affectation de la pièce, mais d'autres éléments procèdent probablement de remontages. Par analyse stylistique, peuvent être datés du 18e siècle et en place : le décor du plafond, le manteau de cheminée, les peintures faisant l'objet du sous-dossier. La fenêtre fait aussi partie des aménagements de ce siècle. Sont du 18e siècle, mais peut-être remontés : le trumeau de cheminée, les placards ; le petit placard de tympan de porte résulte peut-être de la réduction d'un grand placard destinée à permettre l'insertion de la porte ; le tableau placé en dessus-de-porte, quoique du 18e siècle, a été mis à son emplacement actuel à une date tardive (vers 1930 ?). Inséré dans la boiserie du trumeau de cheminée se trouvait encore au 19e siècle (Exposition historique de Condé...1859) un tableau du maréchal de Croy retouché par le peintre valenciennois Célestin Cellier (1745-1793). Dans la même source sont cités un autre portrait du maréchal, par Cellier, et un tapis donné à la chambre des bateliers de Condé par le maréchal duc de Croy portant les armes du duc et celles de la corporation des bateliers.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

propriété d'une association diocésaine

Date de protection

2006/11/30 : inscrit au titre objet partiellement ; 2007/10/02 : inscrit au titre immeuble partiellement

Précisions sur la protection MH

Inscription MH au titre objet : ensemble de toiles peintes, y compris le dessus-de-porte.£Inscription MH au titre immeuble : façades et toitures, ensemble du décor de la salle de la corporation des bateliers.

Observations

Ensemble, quoiqu'hétérogène, essentiel pour l'histoire de Condé.

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier avec sous-dossier

Parties constituantes

peinture

Références des parties constituantes étudiées

IM59001958

Date d'enquête

2003

Date de rédaction de la notice

2004