Tableau : Sainte Rosalie de Palerme

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Sainte Rosalie de Palerme

Localisation

Région

Nord-Pas-de-Calais

Département

59

Commune

Condé-sur-l'Escaut

Numéro INSEE de la commune

59153

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Condé-sur-l'Escaut

Canton

Condé-sur-l'Escaut

Adresse de l'édifice

Saint-Wasnon (place) 13

Nom de l'édifice

Maison de la corporation des bateliers de Condé, actuellement presbytère

Référence Mérimée de l'édifice

IA59002046

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Déposé au premier étage.

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : Nord - Pas-de-Calais, 59, Condé-sur-l'Escaut, hôtel de ville.

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Support (rectangulaire horizontal)

Matériaux et techniques d'interventions

Textile (support) : toile, peinture à l'huile

Description matérielle

Châssis en bois résineux assemblé à mi-bois et avec clous ; un montant central. Peinture à l'huile sur toile. Cadre en chêne, mouluré, peint noir et doré.

Indexation iconographique normalisée

Sainte Rosalie : pleurant, nature morte : crâne, crucifix, fouet, livre, légume, fond de paysage

Description littéraire de l'iconographie

Sainte Rosalie est à demi-couchée, appuyée sur son coude gauche et pleure. Elle est vêtue d'une chemise blanche, d'une robe violette et regarde le spectateur avec un léger sourire. Une sorte de cabane lui sert d'abri. Au premier plan, une nature morte constituée d'un crâne, d'un livre, d'un crucifix, et un peu plus loin, d'un martinet et d'une racine légume (une carotte ou un panais). L'arrière-plan est centré sur un édifice religieux.

Dimensions normalisées

Mesures prises au châssis : h = 110 ; la = 178. Largeur du cadre = 8,5 cm.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Accident en haut à droite, trois rustines, petites lacunes, vernis jauni, encrassement, toile détendue.

Inscription

Inscription concernant le propriétaire (sur étiquette, manuscrite)

Précisions sur l'inscription

Etiquette collée sur le cadre, manuscrite, à l'encre : Ce tableau appartient / à l'église de / Condé / (nom illisible) doyen.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Nom historique du lieu d'exécution : Flandre (?)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Nord - Pas-de-Calais, 59, Condé-sur-l'Escaut, église paroissiale Saint-Wasnon

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Tableau datable du 17e siècle (par analyse stylistique). L'étiquette manuscrite collée sur le cadre indique qu'il provient de l'église, élément recoupé par l'inventaire de l'ameublement de l'église Saint-Wasnon enregistré le 20 novembre 1939 devant Me Denoyelle, notaire à Condé, où le tableau, identifié sous le nom de Sainte Rosalie de Palerme, est cité parmi les divers tableaux se trouvant au presbytère. Pour des raisons de sécurité, cette oeuvre a été déplacée à l'hôtel de ville de Condé le 28 décembre 2006. La tradition rapporte que Rosalie (1130-1160), fille d'un chevalier français et d'une parente de Roger, roi de Sicile, se retira à 14 ans dans une grotte, n'emmenant avec elle qu'un crucifix et des instruments de pénitence, des racines crues lui servant de nourriture. Elle partagea sa vie entre la prière et la pénitence. A l'intercession de la sainte dont les reliques furent retrouvées et transportées en 1624 dans la cathédrale de Palerme, fut attribuée la fin de l'épidémie de peste qui frappait alors la ville. Les jésuites diffusèrent son culte à Rome, puis en France et aux Pays-Bas ; la dévotion à sainte Rosalie est donc liée au mouvement de la Contre-Réforme. L'iconographie de cette sainte peu connue ne doit pas être confondue avec celle de sainte Marie-Madeleine pénitente.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

2006/11/30 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Proposition de classement envisagée.

Observations

La pose allongée et alanguie de sainte Rosalie, son sourire et ses larmes, font de ce tableau une curiosité iconographique.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Cadre

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

1/2
Tableau : Sainte Rosalie de Palerme
Tableau : Sainte Rosalie de Palerme
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image