Monument à Desrousseaux

Désignation

Dénomination de l'objet

Monument

Appelation d'usage

Monument à Desrousseaux

Titre courant

Monument à Desrousseaux

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Lille ; place Roger-Salengro ; hôtel de ville

Numéro INSEE de la commune

59350

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lille centre

Canton

Lille sud est

Adresse de l'édifice

Roger-Salengro (place)

Nom de l'édifice

Hôtel de ville

Référence Mérimée de l'édifice

IA59001909

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Rez-de-chaussée, grande galerie

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre (blanc)

Description matérielle

Groupe en marbre blanc veiné de gris.

Indexation iconographique normalisée

Femme (assise), enfant (sommeil), berceau, jouet

Description de l'iconographie

La 'pauvre dentellière' est installée sur une chaise paillée, avec le berceau en osier de son fils Narcisse à gauche. Celui-ci, assoupi, est figuré dans une pose très naturelle. La mère, protectrice, tourne légèrement le visage pour lui susurrer 'La Berceuse du P'tit Quinquin'.

Dimensions normalisées

H = 174 ; la = 134 ; pr = 135

Précisions sur l'état de conservation

L'oeuvre a été restaurée peu avant d'être déposée à l'hôtel de ville en 2001.

Inscription

Signature (gravée, sur l'oeuvre), signature (gravée, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Signé sous la dentellière à droite : 'E. DEPLECHIN'. Signé sous le berceau à gauche : 'Déplechin'.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Déplechin Eugène (sculpteur) ; Cordonnier Louis-Marie (architecte)

Lieu de provenance

Nord - Pas-de-Calais, 59, Lille, square Jussieu

Siècle de création

1er quart 20e siècle

Année de création

1900

Description historique

Un comité de souscription se constitua en 1893 à Lille pour faire élever un monument à la mémoire du chansonnier lillois Alexandre Desrousseaux, 'le Mistral du Septentrion', mort un an plus tôt. La commande fut confiée en 1899 - alors que la somme nécessaire était tout juste réunie - à Eugène Déplechin (1852-1926), sculpteur, et à Louis-Marie Cordonnier (1854-1940), architecte. Le projet de l'architecte fut profondément remanié par le sculpteur qui choisit d'illustrer l'oeuvre la plus célèbre du chansonnier : 'L'canchon dormoire, La berceuse du P'tit Quinquin' pour lui rendre hommage. L'ensemble, dont le modèle en plâtre fut déposé au palais des Beaux-Arts en 1900, a été finalement inauguré le 17 août 1902. Le groupe original, déposé depuis 2001 à l'hôtel de ville, a été remplacé sur le lieu d'origine (square Jussieu, Lille) par une copie fidèle en résine réalisée par les ateliers de Versailles. Cette copie est encadrée par les éléments d'origine : soubassement en hémicycle, stèle en pierre de Soignies et buste de Desrousseaux très ressemblant mais d'une qualité médiocre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (objets mobiliers de la ville de Lille)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel
151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex