ensemble de 11 tables à patins, modèle J

Désignation

Dénomination de l'objet

Table (11)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Table à patins

Appelation d'usage

Modèle J

Titre courant

Ensemble de 11 tables à patins, modèle J

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Lille ; place Roger-Salengro ; hôtel de ville

Numéro INSEE de la commune

59350

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lille centre

Canton

Lille sud est

Adresse de l'édifice

Roger-Salengro (place)

Nom de l'édifice

Hôtel de ville

Référence Mérimée de l'édifice

IA59001909

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Grande galerie du rez-de-chaussée, aile du beffroi 3e étage

Description

Catégorie technique

Menuiserie, ébénisterie

Structure et typologie

Pieds (4), plateau (rectangulaire)

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : ajouré, taillé, décor rapporté, frisage, cuir (rouge)

Description matérielle

Toutes ces tables sont en chêne massif. Les plateaux de sept d'entre elles ne sont pas recouverts de cuir rouge mais ornés chacun d'un décor frisé de losanges.

Indexation iconographique normalisée

À colonnette, à volute, à console, à baguette, à losange, à glyphe

Description de l'iconographie

Ces tables à patins comportent un riche décor concentré sur les piétements. Des colonnettes traitées en ronde-bosse sont accompagnées de volutes, de glyphes et de motifs proches de la console.

Dimensions normalisées

H = 76 ; l = 240 ; pr = 105

Précisions sur l'état de conservation

Il reste aujourd'hui onze tables de modèle J - dont cinq recouvertes de cuir rouge - à l'hôtel de ville et deux à l'Opéra. Ce nombre englobe de fait les tables qui ont été réalisées avant 1933 pour la grande galerie du rez-de-chaussée.

Historique

Lieu de création

Nord - Pas-de-Calais, 59, Armentières

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Année de création

1934

Description historique

Ce modèle de table a été dessiné par l'architecte Emile Dubuisson avant le 13 décembre 1932 - date de la publication du cahier des charges - ; elles ont été exécutées par le menuisier Maurice Debosque (51 rue des Chauffours, Armentières) suite à l'adjudication visée par le préfet le 8 février 1934. Cet ensemble de huit tables réalisé pour 27 200f constituait le deuxième lot de l'adjudication. Elles étaient à l'origine destinées à meubler les salles du Conseil d'Administration (1), du Conseil Municipal (1), les salles secondaire (1) et d'attente (2) des Mariages ainsi que la salle des Adjudications (3). Il est à noter que d'autres tables de ce type ont dû être réalisées pour la Grande Galerie avant l'adjudication de ce lot. Ainsi, le cahier des charges du 13 décembre 1932 établit que 'ces tables sont en chêne massif, semblables à celles de la Grande Galerie (...) Deux de ces tables destinées à la salle d'attente des Mariages sont exactement semblables à celles de la Grande Galerie et ne sont pas recouvertes de pégamoïd'. Aucune trace de marché concernant les meubles de la Grande Galerie ne subsiste aujourd'hui.
Deux de ces tables J ont été données à une date indéterminée par la ville de Lille à l'Opéra et étaient intégrées au mobilier d'accueil avant la fermeture provisoire du lieu en 1997.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (objets mobiliers de la ville de Lille)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel
151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex