autel, retable, tabernacle, exposition (maître-autel, retable architecturé, autel tombeau)

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, retable, tabernacle, exposition

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel, retable architecturé, autel tombeau

Titre courant

Autel, retable, tabernacle, exposition (maître-autel, retable architecturé, autel tombeau)

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Wylder ; contour de l'église ; église paroissiale Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

59665

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bergues

Adresse de l'édifice

Contour de l'église

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

IA00067275

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, sanctuaire

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture, peinture

Structure et typologie

Travée (1), pilastre (4)

Matériaux et techniques d'interventions

Sapin (structure) : peint, faux bois, sur apprêt, bois blanc (?, décor) : taillé, décor en bas-relief, doré à la poudre, toile (support) : peinture à l'huile, sapin (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Le retable comporte une seule travée encadrée par des pilastres jumelés ; l'autel est galbé en élévation, le tabernacle a sa face antérieure galbée en plan ; l'exposition est tournante à 3 faces et elle est sommée d'une statue du Christ en croix. Le tableau d'autel est constitué par une toile peinte et 2 tableaux secondaires sont peints sur panneau de sapin. Les figures ornant la prédelle et le fronton couronnant le retable ainsi que celle ornant le devant de l'autel sont traitées en bas-relief.

Indexation iconographique normalisée

Saint Martin de Tours (en buste, sans bras), Les Evangélistes (en pied), pilastre : chapiteau corinthien, scène historique (saint Martin de Tours : cavalier, épée, partage, manteau, pauvre), figures (ange : orant), Christ en croix, Agneau mystique (couché, livre : sceau), triangle (symbole : Trinité, rayons lumineux), calice (nuée, hostie, rayons lumineux), ornementation (à guirlande, blé, vigne, à palmettes, à denticules)

Description de l'iconographie

La figure de saint Martin en buste est comprise dans le tympan du fronton couronnant le retable, celles des Evangélistes ornent la prédelle. La scène de la Charité de saint Martin est représentée sur le tableau d'autel, les figures des 2 anges adorateurs sont peintes sur chacun des panneaux formant la face antérieure du piédestal des pilastres. La figure de l'Agneau mystique couché sur le livre des 7 sceaux, entourée d'un cordon feuillagé et encadrée de guirlandes d'épis de blé et de rameaux de vigne est représentée au centre du devant de l'autel. Le triangle trinitaire orne le dôme couronnant l'exposition tournante, le calice posé sur des nuées la porte du tabernacle.

Dimensions normalisées

H = 720 ; la = 280 ; dimensions générales du retable sans la croix faîtière ; autel : H = 98, LA = 260, PR = 98.5 ; tableau d'autel : H = 148, LA = 98

Précisions sur l'état de conservation

Écaillement par plage de la peinture, plus particulièrement du côté droit et notamment sur le panneau situé à la base des pilastres où est représenté un ange adorateur

Inscription

Inscription concernant le donateur (flamand, peinte, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

L'inscription concernant les donateurs est tracée à la peinture dorée sur un panneau oblong situé sous le fronton couronnant le retable.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bocket (menuisier)

Lieu de création

Nord-Pas-de-Calais, 59, Steenvoorde

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1831

Description historique

Ensemble autel, retable, tabernacle et exposition tournante exécuté en 1831, date par source, par un certain Bocket, installé à Steenvoorde vraisemblablement comme menuisier, pour la somme de 538 francs ; il fut offert par Engelbert Desmyttère, maire de la commune, et Isabelle Salomé son épouse, ainsi que l'atteste une inscription. Le gradin supérieur de l'autel a été 'té il y a une trentaine d'années, ainsi que l'atteste la peinture faux bois de couleur sensiblement différente appliquée sur la partie du panneau que ce gradin dissimulait.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1996

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex

1/2
exposition
exposition
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image