cénotaphe de Jean-Valentin Merlin

Désignation

Dénomination de l'objet

Cénotaphe

Appelation d'usage

De Jean-Valentin Merlin

Titre courant

Cénotaphe de Jean-Valentin Merlin

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Pitgam ; rue de l'église ; église paroissiale Saint-Folquin

Numéro INSEE de la commune

59463

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bergues

Adresse de l'édifice

Église (rue de l')

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Folquin

Référence Mérimée de l'édifice

IA00067261

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, vaisseau sud, paroi nord

Description

Catégorie technique

Menuiserie ; sculpture

Structure et typologie

D'applique

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé, décor en ronde bosse, décor en bas-relief, décor dans la masse, vernis, doré à la poudre

Description matérielle

Figure du Temps taillée en ronde bosse, portrait du défunt taillé en bas reliefdans un médaillon. Rehauts de dorure à la poudre sur certains ornements, notamment le quadrillage à rosettes.

Indexation iconographique normalisée

Figure (allégorie : le temps, tête : vieillesse, aile, attribut, sablier, faux, crâne) ; portrait (homme, en buste, sans bras, en médaillon) ; ornementation (à aileron : à volute, à pot à feu, à cordon feuillagé, à quadrillage : à rosette, à feuille d'acanthe)

Description de l'iconographie

Le grand cartouche portant l'épitaphe est flanqué d'ailerons à volutes et sommé par une allégorie du Temps tandis que sur un médaillon, apposé sur le socle en forme de cul-de-lampe du monument funéraire, est représenté le portrait du défunt : Jean-Valentin Merlin

Dimensions normalisées

H = 252 ; la = 156

Inscription

Épitaphe (latin, en creux, sur l'oeuvre)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Flandre

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Année de création

1762

Description historique

Cénotaphe exécuté vraisemblablement vers 1762 à la mémoire d'un curé de la paroisse nommé Jean ; Valentin Merlin, trépassé précisément le 19 janvier de l'an 1762 ainsi que l'atteste son épitaphe gravée à l'intérieur d'un cartouche occupant tout le centre de l'oeuvre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1976/10/27 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1993

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex