ostensoir, socle

Désignation

Dénomination de l'objet

Ostensoir, socle

Titre courant

Ostensoir, socle

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Pitgam ; rue de l'église ; église paroissiale Saint-Folquin

Numéro INSEE de la commune

59463

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bergues

Adresse de l'édifice

Église (rue de l')

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Folquin

Référence Mérimée de l'édifice

IA00067261

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée partiellement

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Structure et typologie

Pied (4)

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, ajouré, découpé, fondu, chêne : ajouré, fer, laiton

Description matérielle

Les fleurons qui ornent les extrémités des consoles à volutes sont des éléments en argent fondu, le panneau ajouré sur lequel est appliquée la feuille d'argent est en chêne, le plateau du socle est en laiton, les pieds sont en fer.

Indexation iconographique normalisée

Figures bibliques (ange, agenouillé, de profil), ornementation (à cartouche, à coquille, à console : à volute, à fleuron)

Description de l'iconographie

Deux figures d'ange agenouillé se faisant face somment la face ouvragée du socle.

Dimensions normalisées

H = 32,5 ; la = 45,5 ; pr = 22

État de conservation (normalisé)

Élément, changement de fonction

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Milieu 18e siècle

Description historique

La face antérieure de ce socle appartenait à un ostensoir qui, selon une enquête faite auprès des curés à la fin du 19e siècle, fut volé en 1871 et en partie brisé ; cet ostensoir avait été exécuté très vraisemblablement au milieu du 18e siècle et la feuille de métal qui porte le décor est manifestement en argent bien qu'elle ne montre aucun poinçon visible. Les deux figures d'ange adorateur et les quatre motifs en forme de console qui représentent la seule partie subsistante de l'ostensoir furent installés dans l'une des niches de l'exposition tournante du maître autel. Lorsque cette exposition tournante fut, dans le courant du 20e siècle, retirée du maître autel, le reste de l'ostensoir servit à orner la face antérieure d'un socle, d'une facture extrêmement sommaire, avec des pieds en fer et un plateau en laiton.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1996/10/29 : inscrit au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1994

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex