lambris de revêtement (détruits)

Désignation

Dénomination de l'objet

Lambris de revêtement

Titre courant

Lambris de revêtement (détruits)

Localisation

Localisation

Grand Est ; Moselle (57) ; Bezange-la-Petite ; rue de l'Eglise ; Grande rue ; église paroissiale Saint-Barthélémy

Numéro INSEE de la commune

57077

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vic-sur-Seille

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l') ; Grande rue ( )

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Barthélémy

Référence Mérimée de l'édifice

IA57000526

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans le choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé, mouluré, (décor en bas-relief, décor en haut-relief), ciré

Description matérielle

Lambris avec 3 niveaux de panneaux : un soubassement, des pannotins horizontaux et de grands panneaux verticaux, ces derniers étant scandés par de petits pilastres cannelés ; l'ensemble est surmonté d'un entablement et d'une corniche ; tous les panneaux sont de forme droite ; aux angles du choeur, grands pilastres cannelés sur toute la hauteur ; de chaque côtés du choeur, 3 travées sont surmontées d'une sorte de dais reposant sur de petites consoles sculptées.

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale, ornement à forme architecturale, cannelure, ordre composite, angelot

Description de l'iconographie

Pilastres cannelés avec chapiteaux composites ; entablement avec une frise composée de rinceaux végétaux (tournesols) et de têtes d'angelot ; consoles à motifs végétaux.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Limite 17e siècle 18e siècle

Description historique

Ce remarquable ensemble de lambris, détruit en même temps que l'église lors du bombardement du village en 1944, peut être restitué grâce à une photographie de l'ensemble du choeur de l'église au début du 20e siècle et à deux clichés de détail pris à la même époque (A. D. Moselle). Cet ensemble est datable d'environ 1700 par comparaison avec les lambris du choeur des religieux de l'abbaye de Salival remonté à Nancy, dans la chapelle des Cordeliers (M. H. L.) datés 1695 (cf IM57002929) qui présentent la même structure et le même type de décor (pilastres cannelés, entablement). Ils se rapprochent aussi beaucoup des vestiges de lambris (3 travées) remontés sur le côté nord du choeur de l'église de Vic-sur-Seille (cf IM57002999). La qualité de cet ensemble disparu et sa disposition peuvent faire penser à un remontage, hypothèse qui ne peut malheureusement être vérifiée. Si l'on ne peut rien affirmer à partir d'indices aussi minces, ces lambris pourraient avoir été exécutés par le même atelier que ceux de Salival d'autant que l'église de Bezange dépendait de l'abbaye avant la Révolution.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2001

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/2
lambris de revêtement (disparus)
lambris de revêtement (disparus)
© Région Lorraine - Inventaire général ; © Conseil général de la Moselle
Voir la notice image