retable de la Passion

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Appelation d'usage

De la Passion

Titre courant

Retable de la Passion

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Châlons-en-Champagne ; place Godart ; musée municipal

Numéro INSEE de la commune

51108

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Godart (place)

Nom de l'édifice

Musée municipal

Référence Mérimée de l'édifice

IA51000718

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Salle des sculptures

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé, peint, doré, polychrome, décor en haut-relief

Description matérielle

Le retable se compose de trois parties : une première partie où se trouvent les deux scènes de la flagellation et du portement de croix, une seconde où se trouve la scène principale de la crucifixion et une troisième où se trouvent les scènes de la résurrection et de la descente aux enfers.

Indexation iconographique normalisée

Scène biblique (Passion : flagellation du Christ, montée au calvaire, crucifixion, résurrection, descente aux Limbes)

Description de l'iconographie

Scène de la flagellation : Jésus est attaché à une colonne, un bourreau lui tire les cheveux, Caïphe et Pilate regardent. Scène du portement de croix : Jésus porte la croix aidé par Simon de Cyrène, un centurion le menace d'un bâton. A gauche se trouve sainte Véronique. Scène de la crucifixion : Jésus, sur la croix, n'est pas entouré des deux larrons. Longin vient de lui donner le coup de lance, la Vierge est évanouie soutenue par saint Jean. Au pied de la croix le crâne rappelle que selon la tradition, Adam aurait été enterré sur le Golgotha. Scène de la résurrection : le Christ, poitrine nue, enjambe son sarcophage. Les soldats sont profondément endormis. Scène de la descente aux enfers : Jésus délivre des limbes Adam, Eve et saint Jean-Baptiste qui sortent d'une grotte. A ses pieds le diable, sous forme d'un dragon, s'affaisse. Chaque scène est couronnée d'un dais d'architecture gothique.

Dimensions normalisées

La=200 ; Hauteur au plus haut = 100 cm, hauteur au plus bas = 70 cm.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de provenance

Champagne-Ardenne, 51, Châlons-en-Champagne, prison

Siècle de création

15e siècle

Description historique

Henri Vendel émet deux hypothèses quant à la provenance du retable : soit ce retable se trouvait dans l'ancienne église Saint Germain détruite en 1772 lors de la construction de l'hôtel de ville et de la place Foch (il aurait été déposé dans la chapelle de la prison située dans le nouvel hôtel de ville), soit il aurait été acheté par les administrateurs de la prison car la scène de la descente aux enfers où le Christ libère les âmes prisonnières apparaît comme un symbole. Lors de la démolition de l'ancienne prison de la ville au milieu du 19e siècle, le retable fut transporté dans la nouvelle prison. Il a été déposé au musée municipal en 1928.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Observations

Déposé au musée en 1928. N° inv musée D 928-1-1.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81