cloche

Désignation

Dénomination de l'objet

Cloche

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Cloche de clocher

Titre courant

Cloche

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Hautefage-la-Tour ; château épiscopal dit tour d'Hautefage

Numéro INSEE de la commune

47117

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Penne-d'Agenais

Nom de l'édifice

Château épiscopal dit tour d'Hautefage

Référence Mérimée de l'édifice

IA47002759

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

2e niveau

Description

Catégorie technique

Fonderie de cloches

Structure et typologie

Plan (circulaire)

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fondu

Description matérielle

Mouton en barre (fer) à 3 ferrures ; battant en poire (fer) ; couronne d'anses : 1 paire dans le sens de la volée, 2 paires perpendiculaires ; tintement par actionnement électrique (marteau) ; inscription : 1 dossier par lettre.

Indexation iconographique normalisée

Ostensoir, soldat (costume : à l'antique), ornementation (feuille d'acanthe)

Description de l'iconographie

Ostensoir accoté de deux soldats vêtus à la romaine, portant lance et palme (peut-être deux martyrs de la Légion thébéenne : saint Maurice et saint Victor ?) : sur la panse ; frise de rinceaux d'acanthe au vase supérieur.

Dimensions normalisées

H=120 (hauteur approximative avec la couronne d'anses)

Inscription

Marque de fondeur(fondue), inscription concernant le donateur(?,fondue)

Précisions sur l'inscription

Marque de fondeur (à la pince) : RIO FECIT. Inscription concernant le donateur (?, à la faussure) : ANT. LASGVIGNES EN[...].

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Rio Bernard (fondeur de cloches)

Lieu de provenance

Provenance inconnue

Siècle de création

4e quart 18e siècle (?)

Description historique

Cette cloche porte la marque du fondeur Rio, sans doute identifiable à Bernard Rio (ou Riau), fondeur d'Agen dont plusieurs productions datées entre 1772 et 1787 ont été repérées en Lot-et-Garonne (Bouglon, 1780), Gironde (Libourne, 1775), Dordogne (Faux, 1787), Pyrénées-Atlantiques (Boueilh-Boueillo-Lasque, 1772) et Tarn-et-Garonne (Le Pin, 1773). La provenance de la cloche d'Hautefage est inconnue : les deux saints soldats représentés sur la panse pourraient être en rapport avec la titulature de l'édifice auquel elle était destinée. Selon l'inventaire de 1906, elle fut offerte à la commune d'Hautefage par M. de Montarget.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37