Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin

Désignation

Titre courant

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Montayral ; église paroissiale Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

47185

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tournon-d'Agenais

Lieu-dit

Perricard

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

IA47002533

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Monna François-Dominique (fabricant de statues)

Description historique

L'église, 'à moitié découverte' et dépourvue de cloche en 1601, est remeublée au cours du 17e siècle. Documenté à partir de 1667, le mobilier comprend à cette date et au moins jusqu'au début du 18e siècle un maître-autel doté d'un tabernacle 'à dôme' en bois doré et d'un tableau de grande taille ('Christ en croix entre la Vierge et saint Martin'), deux autels secondaires, adossés à l'arcade du sanctuaire et dédiés à Notre-Dame (côté Evangile) et à saint Remy (côté Epître), avec des tableaux appropriés (une 'Annonciation' et un 'Saint Rémy', ce dernier signalé seulement à partir de 1682) et 'huict petits tableaux avec leurs quadres dorés'. L'édifice possède chaire, fonts baptismaux, confessionnal et bancs seigneuriaux (ceux du comte de la Poujade en 1706) ; l'argenterie est complétée entre 1696 et 1699. De cet ensemble d'Ancien Régime semble n'avoir survécu qu'une seule oeuvre, un petit groupe de la Vierge de pitié (IM47003097) qui, bien qu'absent des descriptions du 17e siècle, a peut-être orné l'autel de Notre-Dame. La quasi totalité du mobilier a été renouvelée au 19e siècle sans souci d'unité stylistique : un autel néo-classique en bois - actuellement dédié à saint Joseph mais qui pourrait être l'ancien maître-autel - possède un tabernacle d'un modèle identique à celui de plusieurs meubles repérés dans la région et provenant vraisemblablement de Villeneuve-sur-Lot ; il a été complété à la fin du siècle par un nouveau maître-autel néo-gothique en marbre blanc (aujourd'hui démonté), un autel de la Vierge néo-roman en terre cuite, des verrières à personnage anonymes et des statues de plâtre essentiellement dues aux fabriques toulousaines Auriac et Monna.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Présentation du mobilier

Partie constituante non étudiée

Garde-corps de tribune ; verrières(9) ; autel(2) ; gradin d'autel ; tabernacle ; confessionnal ; fonts baptismaux ; bénitier ; clôture des fonts baptismaux ; stalle ; chandelier d'autel ; croix d'autel ; vases d'autel(2) ; thabor ; réserve à eau baptismale ; croix(2) ; reliquaire-ostensoir ; lustres(2) ; chandeliers(2) ; groupe sculpté ; statues(5) ; cloche ; harmonium

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37