harmonium

Désignation

Dénomination de l'objet

Harmonium

Titre courant

Harmonium

Localisation

Localisation

Occitanie ; 46 ; Cahors ; Saint-Urcisse (rue) ; église paroissiale Saint-Urcisse

Numéro INSEE de la commune

46042

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cahors centre

Canton

Cahors Sud

Adresse de l'édifice

Saint-Urcisse (rue)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Urcisse

Référence Mérimée de l'édifice

IA46000014

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Description

Catégorie technique

Facture d'harmonium

Matériaux et techniques d'interventions

Bois ; fer

Description matérielle

Un harmonium classique constitué d'un système à hanches, d'un pédalier et d'un clavier. Un médaillon en métal est fixé sur le capot du clavier.

Dimensions normalisées

H = 90 ; la = 137 ; pr = 48

Inscription

Inscription concernant le fabricant

Précisions sur l'inscription

Médaillon : médaille d'or 1889, Rodolphe fils & Debain, 15 rue Chaligny, Paris

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

facteur d'harmonium

Personne morale créatrice de l'objet

Rodolphe fils et Debain (manufacture)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Description historique

La maison Rodolphe fils fut fondée en 1850 par Pierre-Louis-Alphonse Rodolphe, elle s'établit dès 1850 au 15 rue de Chaligny. Cette maison possède deux sites : un site de stockage et de fabrication des pièces détachées à Nogent-sur-Seine dirigé par le fils, Emile Rodolphe ; le second site est la manufacture de la rue Chaligny dirigée par l'autre fils, Alphonse Rodolphe. La maison Rodolphe fils participa à plusieurs expositions universelles (1862, 1867, 1878, 1889 et 1900) auxquelles elle obtint plusieurs médailles d'or (1878, 1889 et 1900). En 1889, le jury considère la série des instruments produits par cette maison de qualité supérieure à la fabrication courante. La reprise de la maison Debain (d'Alexandre Debain) reste encore mystérieuse aujourd'hui, mais les hypothèses sur cette reprise sont d'ordre commercial. En effet la marque Debain était un gage de qualité et de sérieux. La datation de cet harmonium se situe entre 1889 et 1900. L'inscription sur le médaillon mentionne la médaille d'or de 1889 et non celle de 1900, il est donc de fabrication antérieure à 1900.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47