peinture monumentale : Jugement dernier ; Couronnement de la Vierge ; Le Dit des trois morts et des trois vifs ; Calvaire

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peinture monumentale : Jugement dernier ; Couronnement de la Vierge ; Le Dit des trois morts et des trois vifs ; Calvaire

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Cahors ; rue Saint-Barthélemy ; église paroissiale Saint-Barthélemy

Numéro INSEE de la commune

46042

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cahors centre

Adresse de l'édifice

Saint-Barthélemy (rue)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Barthélemy

Référence Mérimée de l'édifice

IA46000011

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

1ère chapelle droite

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : peint, cire (décor, doré), peint au pochoir

Description matérielle

Décor développé sur trois murs divisés en trois registres et sur la voûte. Sur le mur sud, le registre inférieur est occupé par un enfeu. Etoiles en relief en cire appliquées sur le ciel du calvaire.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à faux appareil, à rinceau) ornementation (à fleur de lys, à rosace, à fleurette) Jugement dernier : ange : trompette, Vierge : agenouillé, saint Jean-Baptiste : agenouillé, Résurrection des morts : homme, femme, élu : clergé Couronnement de la Vierge, chapelle : intérieur, Vierge : prière, Dieu le Père : tiare, Christ, personnage : agenouillé, en donateur (?) scène (décor d'architecture, homme, groupe : femme) scène (mort : personnage, cavalier : fuite) figure (sainte Marie Madeleine, sainte) Calvaire : fond de paysage, armoiries, étoile

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre mutilée

Précisions sur l'état de conservation

Peinture souvent très effacée, parfois illisible, lacunes.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie (incomplète), armoiries (illisible)

Précisions sur l'inscription

Inscription : seul le nom de sainte Marie-Madeleine reste lisible.

Historique

Siècle de création

2e quart 14e siècle (?), 1ère moitié 15e siècle (?)

Description historique

Dès sa construction dans le 2e quart du 14e siècle, la chapelle reçoit un décor peint de faux appareil. La réfection du décor est probablement réalisée par étapes successives peut-être dès la 1ère moitié du 15e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1933/11/28 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

1995

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Midi-Pyrénées - Direction de la Culture et de l'Audiovisuel - Service Connaissance du Patrimoine 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - 05.34.45.97.33

1/20
peinture monumentale
peinture monumentale
© Région Midi-Pyrénées - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image