crosse pastorale (n° 1), dite crosse épiscopale

Désignation

Dénomination de l'objet

Crosse pastorale

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Crosse épiscopale

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

1

Appelation d'usage

Dite crosse épiscopale

Titre courant

Crosse pastorale (n° 1), dite crosse épiscopale

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Cahors ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

46042

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cahors centre

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

IA46000008

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle Saint-Gausbert

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Cuivre : moulé, gravé, ciselé, doré, émail champlevé, décor rapporté

Description matérielle

Décor rapporté de trois serpents sur la douille ; l'emploi de l'émail champlevé est limité au fond du noeud et à l'enrichissement de quelques détails des médaillons (fleurs, bouclier, cuisses des animaux) .

Indexation iconographique normalisée

Hybride fabuleux : épée, bouclier, combat : lion, ornement à forme végétale, ornement à forme animale, serpent

Description de l'iconographie

La douille est ornée de trois serpents rapportés. L' enroulement de la crosse, gravé d' un rinceau de palmettes, s' achève sur une tête d' animal et un fleuron ; il enserre un médaillon circulaire, répété à l' identique sur chaque face, où est figuré dans un rinceau souple entrelacé à fleurons, qui porte une grosse fleur, un hybride fabuleux, mi-homme mi-animal, armé d' une épée et d' un bouclier et qui combat un lion.

Dimensions normalisées

H = 33 ; d = 14

Historique

Lieu de création

Lieu d'exécution : Limousin, 87, Limoges

Siècle de création

1er quart 13e siècle

Description historique

Cette crosse épiscopale, retrouvée en 1980 dans un tombeau de la chapelle Notre-Dame, est une oeuvre de Limoges datable stylistiquement vers 1210 et qui a donc vraisemblablement appartenu à Guillaume IV de Cardaillac évêque de Cahors de 1208 en 1235.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Date et typologie de la protection

1981/04/23 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

1990

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Midi-Pyrénées - Direction de la Culture et de l'Audiovisuel - Service Connaissance du Patrimoine 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - 05.34.45.97.33

Accès Mémoire

VISPAL-CAHORS-CATH-TRESOR

1/3
crosse épiscopale (1)
crosse épiscopale (1)
© Région Midi-Pyrénées - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image