Cloche (grosse cloche)

Désignation

Dénomination de l'objet

Cloche

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Grosse cloche

Titre courant

Cloche (grosse cloche)

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Lérigneux ; Église paroissiale Saint-Jacques

Numéro INSEE de la commune

42121

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbrison

Lieu-dit

Bourg (le)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Jacques

Référence Mérimée de l'édifice

IA42001485

Description

Catégorie technique

Fonderie

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fonte, fonte à la cire perdue à noyau, décor en bas-relief

Description matérielle

Cloche en bronze fondu, décor en bas-relief obtenu par fonte à la cire perdue, inscriptions en caractères gothiques entrecoupée de plaquettes décoratives.

Indexation iconographique normalisée

À filet, croix grecque, croix pattée, saint Michel, dragon, Résurrection du Christ, saint Pierre, saint Laurent, saint Antoine abbé, évêque, Vierge à l'Enfant, saint Jean l'Evangéliste, fleur de lys, fleur, étoile, Vierge de Pitié

Description de l'iconographie

Boucles sans décor. Décor sur le cerveau : filets ; 1ère ligne d'inscription, commencée par une croix en forme de croix grecque pattée posée sur une boule puis sur trois degrés.£Décor sur la panse : 1er registre de plaquettes décoratives : plaquettes rectangulaires groupées par deux, représentant un personnage debout dans une arcature en accolade : saint Michel terrassant le dragon et le Christ sortant du tombeau ; saint Pierre (livre, clef) et saint Laurent (palme, grill) ; saint Antoine abbé (livre, signe tau) et un pape ou évêque (mitre, crosse) ; Vierge à l'Enfant ( ?) et saint Jean l'Evangéliste ( ? ; calice). Puis frise de fleurs de lys et de plaquettes portant une fleur entourée de quatre étoiles (par groupes de 10 de chaque). Au-dessous, 2e registre d'éléments de décor, placés au-dessous des groupes de plaquettes du 1er registre (dans le même ordre) : sous le 1er, une plaquette en forme de carré sur la pointe avec une Piétà ; sous le 3e, une croix identique à celle du début de l'inscription.£Filets. Décor de la moitié inférieure de la panse, motifs toujours placés dans l'alignement des plaquettes du registre supérieur : sous le 1er groupe : une croix latine sur une base de 2 degrés, le tout formé par des plaquettes ornées d'une fleur. Le 3e degré est formé par l'inscription TE (fleur) DEUM ; sous le 3e : une croix latine sur une base de 2 degrés, dont le bras vertical est formé par le mot LAUDAMUS et le bras horizontal par des plaquettes ornées d'un huit horizontal. Au-dessous, Piétà ; sous le 4e : Piétà.£Sur la faussure, 2e inscription entre deux cordons.

Dimensions normalisées

H = 98 ; d = 100

Précisions sur l'état de conservation

Pince très usée (cassures)

Inscription

Date (fondue, sur l'oeuvre), inscription (fondue, sur l'oeuvre, latin)

Précisions sur l'inscription

1ère ligne d'inscription : + VADE RETRO SATHANA ET RECOGNOSCES TUA ET DA HONORE DIVINO ET VERO [DEO] L AN M CCCCC ET LVII.£2e ligne d'inscription : (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleur) TE (fleuron) DEUS (3 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (3 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DOMINUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE (fleur) DEUS (2 fleurs) LAUDAMUS (huit horizontal) TE DEUM (fleuron) CONFITEMUR (fleuron) TE DEUM.£Inscriptions sur deux anciens moutons, déposés : 1843 / J * R ET JM * C ; 1843 / JM C / JR.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

3e quart 16e siècle

Année de création

1557

Description historique

Cloche fondue en 1557. La date aurait été lue 1537 par Louis-Pierre Gras (Inscriptions Foréziennes, 1870) et a été lue 1517 par Louis Bernard. Ce dernier précise que le mouton de bois, portant la date 1843, a été remplacé par un mouton en fer en 1979. Deux moutons de 1843, portant les mêmes initiales, sont encore présents dans le clocher (déposés). Une délibération du 10 germinal an II (30 mars 1794 ; Registre de délibération de la commune de Lérigneux, archives privées, cité par Barou, 1999, p. 34), explique comment la commune a réussi à conserver ses deux cloches malgé les réquisitions de métal révolutionnaires, les habitants invoquant 'la rigueur du temps comme étant exposé en pays de montagne... le temps propre et convenable à faire les tremois ou blés de mars ainsi que les pommes de terre'.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1951/04/10 : classé au titre objet

Observations

Deux cloches du 16e siècle conservées dans le canton de Montbrison présentent des similitudes avec celle-ci : la cloche de l'église paroissiale de Chalain-le-Comtal (1504), où le début de l'inscription est très proche (mais en latin très abrégé) et avec la cloche de l'église paroissiale de Chalain d'Uzore (1533), avec un Te Deum identique.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70