Fonts baptismaux

Désignation

Dénomination de l'objet

Fonts baptismaux

Titre courant

Fonts baptismaux

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Lérigneux ; Église paroissiale Saint-Jacques

Numéro INSEE de la commune

42121

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbrison

Lieu-dit

Bourg (le)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Jacques

Référence Mérimée de l'édifice

IA42001485

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

À niche, encastré

Matériaux et techniques d'interventions

Granite (en plusieurs éléments) : décor en bas-relief, décor en haut-relief

Description matérielle

Les fonts baptismaux sont encastrés dans le mur nord de la travée du clocher, qui forme une avant-nef à l'église. Ils forment une niche en arc segmentaire abritant deux cuves et encadrée d'un décor en bas-relief et haut-relief, en granite. La niche est surmontée d'un gâble en accolade terminée par un gros fleuron côtelé et bordée de grosses feuilles de vigne en bas-relief ; elle est encadrée de colonnettes engagées torsadées surmontées de pinacles à crochets. La base des colonntes, à tore, est située au niveau des cuves. La cuve de droite, monolithe, de section octogonale à l'extérieur et circulaire à l'intérieur, sert de cuve baptismale, celle de gauche, de forme trapézoïdale et maçonnée, forme le réservoir.

Indexation iconographique normalisée

Élément végétal : feuille de vigne, décor d'architecture : pinacle, tête

Description de l'iconographie

L'arc en accolade est bordé de feuilles de vigne stylisée. Deux têtes humaines, qui semblent être des têtes d'hommes coiffés de bonnets, sont sculptées à la base des pinacles

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

1er quart 16e siècle

Année de création

1930

Description historique

Fonts baptismaux sculptés dans le premier quart du 16e siècle. La voûte du clocher sous lequel ils se trouvent a une clef aux armes des Bourbon, comtes de Forez jusqu'en 1525, ce qui pourrait permettre de placer la réalisation de cette oeuvre dans le mécénat des comtes (qui financent alors l'achèvement du clocher de la collégiale de Montbrison, source d'influence majeure pour les clochers des paroisses montagnardes des environs, dont celle de Lérigneux). Les fonts baptismaux de l'église voisine de Bard, qui semblent être le modèle de ceux de Lérigneux, portent ces mêmes armoiries. La partie haute des pinacles des fonts de Lérigneux a été coupée, certainement lors de l'installation d'une tribune en bois sous le clocher, probablement au 18e siècle. Une photographie prise dans les années 1940 par Louis Bernard montre les fonts de Lérigneux peints en couleur sombre et dotés de volets en bois peints du 19e siècle, avec des arcatures sur le soubassement et une scène du baptême du Christ sur les volets surmontés de l'inscription AQUA REGENERANS.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1976/08/24 : classé au titre objet

Observations

Les églises paroissiales de Bard, Lérigneux et Roche, communes limitrophes des monts du Forez, présentent des fonts baptismaux d'un style très similaire (étudiés). Ceux de Bard et de Lérigneux sont particulièrement proches dans leur composition et leur ornementation, le traitement des fonts baptismaux de Lérigneux étant plus fruste et leur décor simplifié. Les fonts baptismaux de Roche, un peu plus tardifs (ils sont datés de 1553), et seuls à avoir conservé leurs vantaux en bois, sont d'une facture plus maîtrisée.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70