Pyxide

Désignation

Dénomination de l'objet

Pyxide

Titre courant

Pyxide

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Essertines-en-Châtelneuf ; Église paroissiale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

42089

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbrison

Lieu-dit

Bourg (le)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

IA42001482

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Description

Catégorie technique

Bronze d'art

Matériaux et techniques d'interventions

Cuivre : fondu, ciselé, doré, émail champlevé

Description matérielle

Pyxide de forme cylindrique à couvercle conique, en cuivre doré à décor d'émail champlevé (fond en émail bleu ou blanc, motifs en réserve avec un décor de pointillés ciselés). Le couvercle est articulé par une charnière dont la broche est en fer. Il pouvait être fermé en passant une broche dans trois anneaux disposés comme pour la charnière (deux fixés à la panse, un au couvercle, qui se juxtaposaient une fois le couvercle clos) : il ne subsiste de ce système de fermeture que l'un des anneaux de la panse. Le fond (une plaque de cuivre doré) est cloué à la paroi de la panse par six clous de cuivre.

Indexation iconographique normalisée

IHS, feuilles de vigne, croix pattée, croix latine

Description de l'iconographie

La disposition du décor est identique sur la panse et le couvercle : médaillons contenant l'inscription IHS avec un tilde et une croix pattée sur fond blanc (3 médaillons sur le couvercle avec I.H.S. écrit de gauche à droite et le S à l'envers, et 4 médaillons sur la panse avec I.H.S. écrit de droite à gauche), séparés par un motif de feuilles de vigne stylisées sur fond bleu. Les inscriptions et les bordures sont décorées de deux lignes de pointillés. Croix latine sur une boule aplatie, fixée sur une petite partie en réserve, au sommet.

Dimensions normalisées

H = 12 ; d = 6,9

Précisions sur l'état de conservation

Une couche de poussière oxydée couvre l'objet. Le fond est fendu. Le fermoir est cassé (il manque l'anneau du couvercle et un des anneaux de la panse). La broche de la charnière semble avoir été changée. L'émail présente quelques éclats.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Milieu 13e siècle

Description historique

Pyxide en émail limousin, datable du milieu du 13e siècle. Un objet très proche est conservé au Musée des Beaux-Arts de Lyon (n° inv. L 473), un autre a été classée à l'évêché de Tulle en 1999 (PM19000747). La pyxide du Musée des Beaux-Arts de Lyon a le même diamètre, une fixation du fond (doré et cloué) et un système de fermeture similaires (avec une patte en forme de flèche pour la fixation des anneaux à l'intérieur du couvercle), et présente un décor proche, en particulier les médaillons avec IHS, un tilde et une croix pattée, sur fond blanc ; mais sur cette pixyde, le monogramme IHS est systématiquement écrit à l'envers (sur le couvercle aussi), et le décor est un peu plus complexe, avec des lobes délimités par un filet d'émail blanc et deux couleurs d'émail de fond (bleu dur et bleu turquoise). Le décor à médaillons d'émail blanc orné d'un IHS est fréquent sur les pyxides limousines et s'inspirerait des hosties qu'elles renfermaient, et dont l'aspect est connu grâce aux moules à hosties conservés.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Observations

A protéger ?

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70

1/10
Pyxide
Pyxide
© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes
Voir la notice image