Châsse de saint Aubrin

Désignation

Dénomination de l'objet

Châsse

Titre courant

Châsse de saint Aubrin

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Montbrison ; rue Notre-Dame ; Collégiale Notre-Dame-d'Espérance

Numéro INSEE de la commune

42147

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbrison

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Collégiale Notre-Dame-d'Espérance

Référence Mérimée de l'édifice

IA42000988

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie (travée I, sud, étage)

Description

Catégorie technique

Bronze d'art

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : mouluré, bronze : fondu, décor en bas-relief, ciselé, gravé, doré, verre, soie : velours uni, soie : tissu façonné, fil métal : doré, torsadé

Description matérielle

Châsse en forme d'édicule néogotique de plan rectangulaire. La structure est en bronze doré : socle à ressauts (avec une inscription gravée), piliers d'angle à contreforts angulaires reliés par des arcatures avec garde-corps ajouré derrière ; un toit à quatre pans est posé dessus. Les quatre parois sont vitrées. L'ensemble repose sur un socle plaqué de bois exotique et d'une mouluration ondulée, sur lequel est collé un cartel en mélaminé imitant le bois de placage. A l'intérieur, les reliques sont fixées sur un coussin de velous rouge bordé de passementerie en fil doré. Les reliques se composent du gant épiscopal de saint Aubrin (en cuir retourné, de couleur claire, brodé de fil bleu et rouge et d'applications de cuir), cousu sur le coussin pae un fil doré et fixé par des clous à tête ornée d'une plaquette de métal décorée plantés dans les extrémités des doigts ; de la ceinture ordinaire du saint (sangle de lin ou chanvre repliée sur elle même, prolongée dans la partie masquée par de la toite, dans la partie visible par un morceau de cuir), fixée par un cordonnet doré ; de fragments d'os (os long, deux vertèbres) maintenus par du cordonnet doré. Un petit coussin en tissu façonné de soie rouge servait peut-être de support à une autre relique disparue. De nombreuses médailles de la rue du Bac, en fer blanc, sont déposée dans la châsse.

Indexation iconographique normalisée

Élément d'architecture, pinacle, à écaille, croix

Description de l'iconographie

Les piliers d'angle sont surmontés de pinacles à crochets, de même que les arcatures brisées polylobées. Le toit est en tuile écaille, avec une crête de toit ajourée de trilobes, sommée d'une croix à extrémités feuillagées.

Dimensions normalisées

Dimensions sans le socle en bois : h = 53,5 ; l = 45,5 ; la = 27,5 ; avec le socle : h = 64,5 ; l = 50 ; la = 31,8

Précisions sur l'état de conservation

La vitre du fond est fendue. Les reliques sont très empoussiérées, certaines manquent peut-être.

Inscription

Inscription concernant le commanditaire (gravée, sur l'oeuvre), inscription (en creux, sur cartel), inscription concernant le propriétaire (manuscrite, sur étiquette)

Précisions sur l'inscription

Inscription gravée sur le soubassement de la châsse, face avant : RECOGNITIO ATQ : TRANSLATIO RELIQVIARIVM STI ALBRICIE VETERI THEEA IN NOVAM HANC. IDIB. JVLII MVIIIL / LAETENTVR OMNES QVI SPERANT IN TE / PS. 5. 12, ; au revers : A ST AUBRIN / LES MONTBRISONNAIS RECONNAISSANTS / - / LE 2 FEVRIER 1850. / L'ASSEMBLEE LEGISLATIVE A MAINTENU LA PREFECTURE DU DEPARTEMENT DE LA LOIRE A MONTBRISON. Inscription sur le cartel en mélamine : BUSTE RELIQUAIRE DE SAINT-AUBRIN / EVEQUE DE LYON AU 5E SIECLE / NE A MONTBRISON, PATRON ET PROTECTEUR DE LA VILLE. Inscription manuscrite sur une étiquette en papier bordé d'une frise en papier doré découpé, fixé sur la ceinture : ST AUBRIN.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Milieu 19e siècle (?)

Année de création

1850

Description historique

À sa fondation, la collégiale a été richement dotée en reliques par le comte Guy IV, qui y a transféré celles conservées dans la chapelle castrale, en particulier le corps de saint Aubrin, qui est supposé être né à Montbrison et avoir été évêque auxiliaire du diocèse de Lyon au 8e siècle. Les reliques de saint Aubrin étaient conservées dans plusieurs reliquaires, modifiés au cours du temps. En plus des ossements, les inventaires et les témoignages (La Mure) décrivent entre autres le gant de saint Aubrin (brodé d'un motif cruciforme selon La Mure), sa ceinture ordinaire, ''en partie de cuir, et en partie d'un tissu de filet ayant au bout, pour son fermoir, une boucle de corne'', et sa crosse en ivoire. Les reliquaires ont pratiquement tous été détruits à la Révolution, et les reliques de saint Aubrin dispersées puis restituées à la collégiale peu après l'arrivée du premier curé, Marie-Dominique Populus. Les 5 et 6 juillet 1804, un procès-verbal de reconnaissance solennelle des reliques de saint Aubrin est ainsi établi à sa demande par le curé de Boën et l'ancien curé de Saint-André. Des habitants de Montbrison leur remettent la ceinture du saint, un os frontal, un gant, une partie de crosse en ivoire, un morceau de fémur et un de tibia, pour lesquels le curé Populus est autorisé à faire faire une ou plusieurs châsses. Après avoir peut-être été placées dans le buste-reliquaire (étudiées), les ossements, le gant et la ceinture ont été transférés en 1850 dans un nouveau reliquaire fabriqué dans le contexte politique du combat des Montbrisonnais pour conserver la préfecture, finalement transférée à Saint-Etienne en 1855.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Observations

Proposer à la protection MH ?

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 - 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/2
Châsse de saint Aubrin
Châsse de saint Aubrin
© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes
Voir la notice image