Ensemble du décor de la chapelle de Jean Robertet (chapelle 9)

Désignation

Dénomination de l'objet

Clef de voûte, culot (6), porte

Titre courant

Ensemble du décor de la chapelle de Jean Robertet (chapelle 9)

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Montbrison ; rue Notre-Dame ; Collégiale Notre-Dame-d'Espérance

Numéro INSEE de la commune

42147

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbrison

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Collégiale Notre-Dame-d'Espérance

Référence Mérimée de l'édifice

IA42000988

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle 9

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Grès : décor en haut-relief, décor en bas-relief, polychrome, doré

Description matérielle

La chapelle, très étroite, est divisée en deux pièces voûtées d'arêtes. Le premier espace est ouvert sur le bas-côté par une grande arcade et couvert d'une voûte d'ogives à clef sculptée en bas-relief. Les ogives retombent sur des culots sculptés en bas-relief. Une plaque portant l'épitaphe de Jean Robertet est apposée sur le mur nord (étudiée). Le deuxième espace forme une sorte de petit oratoire éclairé par une fenêtre, ouvert sur le bas-côté par une petite porte à décor sculpté en bas-relief ; les gonds qui maintenaient le vantail sont encore visibles. Des traces de polychromie (bleu, rouge, or) sont visibles sur tous les décors sculptés : du bleu et du doré sur les écussons (blason des Robertet : d'azur à la bande d'or chargée d'un demi vol de sable et accompagnée de trois étoiles d'or) du rouge sur les fonds (clef de voûte, fronton), de la dorure sur le phylactère.

Indexation iconographique normalisée

Écusson, ange, lapin, phylactère, pinacle, monogramme

Description de l'iconographie

La clef de voûte porte le blason des Robertet encadré de deux carrés à faces concaves entrelacés. Décor des culots du côté est : au nord-est, un ange à mi-corps tenant l'écusson des Robertet ; au sud-est, l'écusson des Robertet. Décor des culots médians : au nord, un lapin dans des feuillages ; au sud, un ange vu en pied présentant l'écusson des Robertet (ces deux derniers culots supportent également les retombées de la voûte de l'oratoire). Décor des culots du côté ouest : au nord-ouest, un ange à mi-corps tenant l'écusson des Robertet, au sud-ouest, un ange debout tenant l'écusson des Robertet. Décor de la porte : jambages à moulurations prismatiques, fronton en accolade portant un écusson aux armes de Jean Robertet entouré d'un phylactère et du monogramme LR (ou JR ?) répété trois fois, encadré de pinacles et surmonté d'un bouquet de choux frisés.

Dimensions normalisées

Dimensions de la porte : h = 223 ; la = 133.

Inscription

Armoiries (sculptées, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Les armoiries de Jean Robertet sont figurées : sur la clef de la voûte principale, sur tous les culots sauf le culot médian nord, le fronton de la porte.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Robertet Jean (commanditaire)

Siècle de création

4e quart 15e siècle

Description historique

Chapelle construite sous le vocable de Saint-Michel pour Jean Robertet (1405-1492 ?), secrétaire de la chambre des comptes de Forez et grand maître des Eaux et forêts du duc-comte. Il est reçu à la cour royale dans l'entourage du duc de Bourbon, et devient dès 1469 le premier greffier de l'ordre de Saint-Michel nouvellement créé par le roi Louis XI ; le vocable de la chapelle dérive certainement de cette dignité. C'est la première chapelle construite contre le collatéral nord. La fenêtre en arc brisé à deux lancettes trilobées, jour de réseau à soufflet et mouchettes, de la partie orientale de la chapelle, présentait un vitrail où figuraient deux écussons aux armes du duc Jean II (mort en 1488), avec le collier de Saint-Michel (Bull. Diana, 1887), ce qui a pu conduire à placer la construction de la chapelle avant 1488. La devise de Jean Robertet, OMNIUM CREATORI LAUS semble avoir autrefois été peinte sur le phylactère sur le fronton de la porte (elle a été lue par Renon et représentée sur un dessin du début du 20e siècle) ; elle a disparu. Le monogramme est soit celui de Jean Robertet (JR), soit une allusion à sa seconde épouse, Louise Chauvet (LR, monogramme lisible sans confusion possible sur la plaque funéraire, étudiée). La chapelle semble avoir été surélevée après coup d'un petit étage de comble dont l'accès n'est pas visible et la fonction inconnue.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Plaque funéraire

Références des parties constituantes étudiées

IM42001596

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70